Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 07:00

 

Elections-cantonales-mars-2011.jpg

 

Comme lors de chaque soirée électorale, les grands leaders politiques se sont félicité des résultats obtenus par leur parti. En cette soirée du 27 mars, deuxième tour des élections cantonales, il y en avait qui étaient tout de même plus souriants que d’autres. D’abord aucun des partis n’a réussi à faire bouger les abstentionnistes qui sont toujours majoritaires (environ 55 %).  Pour ces élections cantonales, le PS a recueilli 36,2% des voix et il peut, à juste titre, se féliciter de son score. L'UMP, obtient  18,6%. C’est peu et c’est probablement la formation politique qui a le plus perdu dans ces élections qui, traditionnellement, sont défavorables à la majorité en place. Et puis le score de l’UMP ne tient pas compte des candidats « divers droite » qui ont eu peur d’afficher clairement leur étiquette !..  Avec 11,5 % des suffrages, le FN gagne deux sièges de conseillers généraux. Il avait tablé sur 10, ce qui était sans doute un peu présomptueux compte tenu du mode de scrutin. C’est tout de même le FN qui se sort le mieux de ces élections que les français semblent avoir boudé pour des raisons diverses !..

 

• Les résultats nationaux  en voix et en sièges

Le PS a recueilli 36,2% des voix devant l'UMP (18,6%), tandis que le Front national en a récolté 11,56%, selon des estimations du ministère de l'Intérieur. Les candidats « divers droite » ont recueilli 11,78% des voix et les candidats divers gauche 5,83%.

Le bloc de gauche - PS, les divers gauche, le Front de gauche, les Radicaux de gauche, Europe Ecologie - obtient 49,9% des voix, celui de droite 35,87%, selon Claude Guéant, qui a précisé que 386 cantons sur 2.026 changent de couleur politique.

Selon un décompte provisoire, le PS récolte 625 sièges, l'UMP 241, les divers droite 180, les divers gauche 109, les communistes 72, les radicaux de gauche 34, les écologistes 21 et le MoDem 14.

• Deux sièges pour le Front National

 Le FN remporte un siège dans le canton de Carpentras : le candidat frontiste, Patrick Bassot, a été face élu face au socialiste sortant.

Le candidat du FN Jean-Paul Dispard a été élu dans le canton de Brignoles (Var) face au conseiller général communiste sortant Claude Gilardo, avec 50,03% des suffrages contre 49,97%, soit un écart de 5 voix.

Le FN n'avait actuellement pas de conseiller général. Il avait déjà emporté un siège de conseillers généraux en 2004 et trois en 1998.

• Les résultats dans les départements-clés

La droite conserve la Sarthe, fief de François Fillon, et l'Aveyron. L'UMP, alliée au Nouveau centre, perd toutefois la majorité à Mayotte. Le parti majoritaire gagne en revanche le Val d'Oise, terre d'élection de Dominique Strauss-Kahn.  

La gauche dépasse son objectif des 60 conseils généraux en remportant quatre départements : le nouvellement créé Mayotte, ainsi que le Jura, la Réunion et les Pyrénées-Atlantiques. La Loire et la Savoie restent pour l'heure incertains. La gauche conserve en outre la Seine-et-Marne et la Corrèze.

Avant ce scrutin, la gauche était majoritaire dans 58 départements, la droite dirigeant les 42 autres.

• Les personnalités qui ont perdu :

 Isabelle Balkany, proche du président Nicolas Sarkozy, est battue au second tour des élections cantonales dans le canton de Levallois-sud (Hauts-de-Seine) par le candidat divers droite Arnaud de Courson. A Lyon, l'ancien ministre UMP Dominique Perben est battu par le divers droite Jean-Jacques David.

Le député communiste Maxime Gremetz, qui a été sanctionné mercredi dernier pour avoir provoqué un incident à l'Assemblée, a été battu dans la Somme.

Le secrétaire général du Front national, Steeve Briois, a été battu dans le canton de Montigny-en-Gohelle et Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). Idem pour Louis Aliot, le numéro 2 du parti frontiste, battu à Perpignan.

• Les grands gagnants :

Réélu en Corrèze, François Hollande, avait fait de cette victoire une condition pour sa prochaine candidature à la primaire de 2012. «Je ferai connaître bientôt ma décision, je n'entends pas me précipiter, pas davantage tergiverser», a déclaré l'ancien secrétaire national du PS.

Patrick Devedjian, président sortant du conseil général, est réélu dans les Hauts-de-Seine, le fief électoral du président Nicolas Sarkozy.

L'ancien secrétaire d'Etat aux Transports UMP Dominique Bussereau a été réélu en Charente-Maritime et devrait donc conserver la présidence du conseil général.

Le député villepiniste François Goulard a été élu dans le Morbihan de même que le socialiste Jean Glavany dans les Hautes-Pyrénées.

 

 

 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)
 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens