Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 11:00

Mohamed-Badie-guide-supreme-freres-musulmans-arrete.jpg

 

 

Le leader de la confrérie islamiste, chassée du pouvoir début juillet en Egypte, a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi 20 août au Caire. Mohamed Badie était recherché pour "incitation à la violence". Il doit désormais être jugé à la fin du mois, comme d'autres cadres des Frères musulmans, dont Mohamed Morsi, le président destitué par l'armée. Est-ce que cette arrestation peu ramener le calme dans les rues égyptiennes ? C’est peu probable puisque le guide suprême a aussitôt été remplacé.

Il se cachait depuis le renversement du régime égyptien par l'armée, le 3 juillet dernier. Mohamed Badie, le guide suprême des Frères musulmans, a été arrêté dans la nuit de lundi à mardi 20 août au Caire, a annoncé à l'AFP un responsable de la sécurité. Le leader de la confrérie islamiste, à laquelle appartient le président déchu Mohamed Morsi, a été capturé avec deux autres hauts dirigeants du mouvement dans un appartement du Caire. Le logement est situé tout près de la place Rabaa al-Adawiya, sur laquelle plus de 280 partisans des Frères avaient été tués mercredi 14 août dernier, premier jour de la répression sanglante qui a fait au total près de 900 victimes.

Le guide suprême s'était réfugié dans cet appartement dès le début de l'occupation de la place par les pro-Morsi fin juin, selon un haut responsable de la sécurité cité par l'AFP. Il a été interpellé par la police sans opposer de résistance, a précisé cette source. Les télévisions publiques comme privées égyptiennes, qui soutiennent quasi-unanimement le coup de force des militaires, ont diffusé dans la nuit des images de Mohamed Badie, 70 ans, emmené par la police et assis dans un bureau, l'air prostré dans une jalabiya, la longue tunique blanche traditionnelle. La justice égyptienne avait ordonné le 10 juillet son arrestation notamment pour "incitation à la violence", ainsi que celle de plusieurs autres cadres importants des Frères musulmans.

Nouveau chef d'inculpation pour Morsi

Mohamed Badie est le 8e guide suprême des Frères musulmans, élu en janvier 2010 à la tête de la confrérie qui a remporté les premières législatives libres du pays début 2012, un an après la chute de Hosni Moubarak. Comme lui, plus d'un millier de manifestants pro-Morsi ont été arrêtés, dont les cadres les plus importants de la confrérie, et doivent être jugés à partir du 25 août. Mohamed Morsi est lui aussi retenu en détention depuis sa destitution. Il est depuis lundi 19 août dernier sous le coup d'un nouveau chef d'inculpation pour "complicité de meurtre et de torture" sur des manifestants protestant devant le palais présidentiel fin 2012, a-t-on appris de sources judiciaires.

Depuis six jours, le pouvoir mis en place par l'armée a ordonné la dispersion systématique de toute manifestation des pro-Morsi. Les autorités ont donné il y a quatre jours l'autorisation aux soldats et policiers d'ouvrir le feu sur les manifestants s'en prenant aux biens publics et aux forces de sécurité. La majorité des 900 victimes sont des civils partisans des Frères musulmans, tués par balles. Le propre fils de Mohamed Badie a lui-même été abattu durant une de leurs manifestations "contre le coup d'Etat", vendredi au Caire.

 

Source : leJDD.fr 20-août 2013

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens