Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 16:30

Egypte-manifestations-anti-Morsi-Le-Caire-4-decembre-2012.jpg

 

L’Egypte n’en finit pas de faire sa révolution. L’éviction de Moubarak avait donné au peuple égyptien un immense espoir de démocratie. Et puis il y a eu l’épisode de la rédaction de la nouvelle constitution du pays qui, de nouveau, a attisé les tensions. Des dizaines de milliers d'opposants au chef de l'Etat égyptien Mohamed Morsi ont encerclé mardi 4 décembre au soir le palais présidentiel au Caire pour exiger qu'il retire un décret par lequel il a considérablement élargi ses pouvoirs et protester contre un projet controversé de Constitution.

Ils étaient plusieurs dizaines de milliers de personnes à être descendus dans les rues du Caire. Les opposants au chef de l'Etat égyptien Mohamed Morsi ont encerclé mardi 4 décembre au soir le palais présidentiel pour exiger le retrait d'un décret par lequel il a considérablement élargi ses pouvoirs et protester contre un projet controversé de Constitution. Les manifestants, dont de nombreux membres de l'opposition laïque et de gauche, ont pu s'approcher du palais situé à Héliopolis, dans la banlieue de la capitale.

« Le peuple veut la chute du régime »

La police anti-émeutes a fait usage de gaz lacrymogène pour tenter de les disperser, sans succès. Les protestataires, dont certains tapaient sur des lampadaires, ont crié les slogans phares de la révolte qui a renversé Hosni Moubarak début 2011, "Dégage!" et "Le peuple veut la chute du régime".

Le président Morsi ne se trouvait pas dans le palais, a indiqué à l'AFP une source à la présidence. Un responsable de la sécurité a affirmé que "le président de la république a quitté le palais d'Ittihadiya à l'heure prévue après la fin des rendez-vous officiels". Environ 2.000 personnes se trouvaient encore mercredi vers 01h30 locales (mardi 23h30 GMT) autour du palais, dont le mur d'enceinte était couvert de graffitis anti-Morsi.

Les Etats-Unis demandent de "manifester pacifiquement"

L'Egypte vit une profonde crise politique depuis le décret du 22 novembre, par lequel le président Morsi, premier président islamiste du pays, a notamment mis ses décisions et la commission chargée de rédiger la future Constitution à l'abri de tout recours en justice. Le projet de loi fondamentale, adopté en toute hâte par cette instance dominée par les islamistes, est accusé de ne pas protéger certains droits fondamentaux, dont la liberté d'expression, et d'ouvrir la porte à une application plus stricte de la loi islamique.

Les Etats-Unis ont exhorté l'opposition à "manifester pacifiquement". "Il y a beaucoup de tensions actuellement au Caire. Nous pressons simplement les manifestants d'exprimer leurs opinions de manière pacifique", a déclaré le porte-parole adjoint du département d'Etat, Mark Toner. Des opposants au président ont aussi manifesté à Alexandrie (nord) et dans les villes de Sohag et Minya (centre). Des milliers de personnes manifestent également sur l'emblématique place Tahrir, dans le centre du Caire.

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens