Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 12:00

Hosni-Moubarak-peine-de-mort-requise.jpg

 

 

Ce n’est pas une très grande surprise, on savait la justice égyptienne sévère. On savait également que le ressentiment contre l’ex-président Moubarak n’avait pas baissé, bien au contraire, depuis son éviction du pouvoir. Accusé d'être responsable du meurtre de manifestants lors de la révolution égyptienne, le procureur du tribunal du Caire a requis jeudi 5 janvier dernier la peine de mort par pendaison contre l'ancien président Hosni Moubarak. Pour le magistrat, l'ancien chef d'Etat ne pouvait ignorer les tirs de l'armée contre la foule.

Meurtre prémédité

Il encourt la peine de mort par pendaison. Jeudi 5 janvier lors de son procès, le procureur du tribunal du Caire a requis la peine capitale contre Hosni Moubarak, l'ancien président égyptien. Celui est accusé d'être responsable du meurtre d'au moins 850 manifestants durant la révolution qui l'a chassé du pouvoir le 11 février dernier. "La loi prévoit la peine de mort pour le meurtre prémédité", a ainsi affirmé le magistrat, Moustafa Souleimane, au terme de ses réquisitions. "Le président de la République est responsable de la protection du peuple, la question n'est pas seulement de savoir s'il a donné ou non des instructions de tuer les manifestants, mais au delà de ça de savoir pourquoi il n'est pas intervenu pour arrêter la violence contre ces manifestants", a-t-il déclaré.

La peine capitale également requise contre ses deux fils

Selon lui, Hosni Moubarak était forcément au courant de la gravité de la situation. Le procureur a également souligné que le ministre de l'Intérieur de l'époque, Habib el-Adli, jugé en même temps que l'ancien chef d'Etat, "ne pouvait pas donner des ordres de tirer sur les manifestants sans avoir obtenu des instructions de Moubarak". Ce réquisitoire est intervenu après plusieurs journées accordées à l'accusation au cours du procès de l'ancien chef d'Etat qui est jugé depuis le 3 août. "L'accusation a confirmé que Moubarak, Adli et six hauts responsables de la sécurité avaient aidé et incité à tirer", a conclu le procureur.

La peine capitale a donc également été requise contre les coaccusés de l'ancien président. Parmi eux figurent ses deux fils, Alaa et Gamal Moubarak. Durant ce procès, tous sont également jugés pour corruption et abus de pouvoir. Jeudi après les réquisitions du procureur, la suite du procès a été ajournée à lundi prochain. Comme lors de son arrivée, Hosni Moubarak, 83 ans, est pour sa part reparti du tribunal allongé sur une civière, en direction d'un hôpital militaire de la banlieue du Caire où il est détenu.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)



 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens