Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 12:00

Egypte-Referendum-constitution.jpg

 

Les Egyptiens ont approuvé dimanche 23 décembre dernier par référendum la nouvelle Constitution, qui a opposé depuis plusieurs semaines partisans et adversaires du président Mohamed Morsi. L'opposition a dénoncé des fraudes et fera appel du résultat, tandis que le parti majoritaire a pris acte de ces résultats.

C'est un "oui" de soutien à Mohamed Morsi. La Constitution controversée, défendue par les islamistes au pouvoir en Egypte, a été approuvée par près de 64% des voix, selon des chiffres officieux communiqués dimanche 23 décembre dernier, avec un taux de participation d'environ 32%. Des résultats aussitôt contestés par l'opposition qui a dénoncé des fraudes. Le Front du salut national (FSN), principale coalition de l'opposition rassemblant des mouvements de gauche, laïques et libéraux, va même "faire appel du résultat de ce référendum", a déclaré l'un de ses chefs de file, le nationaliste de gauche Hamdeen Sabbahi. Plusieurs plaintes ont déjà été déposées devant la justice. A l'inverse, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ) du président, la branche politique des Frères musulmans, s'est félicité des résultats.

Le scrutin de dimanche, et celui de la semaine dernière portant sur la première partie du texte, était au cœur de tensions qui ont opposé les deux camps ces dernières semaines dans la rue. Pour l'opposition, la Constitution, rédigée par une commission dominée par les islamistes, n'est pas représentative du peuple égyptien et porte atteinte à certaines libertés fondamentales. Ce projet est également accusé d'ouvrir la voie à une application plus étendue de la loi islamique. Le camp du président assure en revanche qu'elle est nécessaire à la stabilisation du pays après la révolution qui a renversé l'autocrate Hosni Moubarak début 2011.

Le pouvoir législatif au Sénat

Une fois la Constitution ratifiée, le Sénat, dominé par les islamistes, récupérera le pouvoir législatif jusqu'à l'élection d'une nouvelle Assemblée (chambre des députés). L'ancienne, où les islamistes étaient aussi majoritaires après leur élection l'an dernier, avait été dissoute en juin.

Signe des fortes tensions régnant dans le pays, le président du Club des juges d'Egypte, Ahmed Zind, a été la cible dans la soirée de jets de pierres de la part d'un groupe de personnes qui l'attendaient à sa sortie d'une réunion au Caire, selon une source judiciaire. Il y avait dénoncé une "atteinte au pouvoir judiciaire" de la part d'une "partie qui pense être le roi d'Egypte", en allusion au président Morsi, d'après la même source.

Le régime a également perdu son vice-président ce week-end, une fonction qui n'est pas mentionnée dans la nouvelle Constitution. Mahmoud Mekki a ainsi annoncé samedi 22 déembre qu'il démissionnait, précisant avoir d'abord présenté sa démission le 7 novembre avant de la reporter en raison d'évènements majeurs comme les raids israéliens sur Gaza puis la décision du président Mohamed Morsi de s'accorder par décret des pouvoirs exceptionnels. La télévision d'Etat avait également annoncé le même jour la démission du gouverneur de la Banque centrale égyptienne, Farouk al-Oqda, avant de démentir cette information.

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens