Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 07:00

  Francois-Hollande-promesses-education-nationale.jpg

 

 

 

La primaire au PS est bien lancée et les promesses de tous les candidats vont bon train. Il y a quelques semaines martine Aubry s’engageait à mettre tous les moyens nécessaires dans le budget de la culture ; il y a quelques jours à peine Ségolène Royal prenait l’engagement de créer plusieurs dizaine de milliers de postes dans la police et maintenant c’est François Hollande, qui promet (vendredi 9 septembre dernier à Soissons) de recréer en 5 ans, s'il était élu à l'Elysée, les «60 000 à 70 000» postes supprimés dans l'Education nationale depuis 2007. Bien évidemment ces promesses sont tout à fait gratuites puisqu’aucun des trois candidats ne dit, avec précision, comment il financera la mesure qu’il préconise !..

«Je fais la proposition de faire une loi de programmation qui permettra de récréer des postes sur les cinq ans.  On créera les 60 000 à 70 000» postes supprimés depuis 2007, a affirmé M. Hollande lors d'une conférence de presse. Le député de Corrèze a ajouté que «s'il y avait plus de moyens et plus de croissance, on pourrait peut-être en mettre davantage».

«Je prends un engagement sur 5 ans minimal», a-t-il commenté, en promettant d'arrêter «l'hémorragie que représente la règle du non-renouvellement d'un fonctionnaire sur 2 partant à la retraite et nous allons recréer des postes».

A l'AFP qui le questionnait pour savoir s'il se démarquait du projet PS, il a répondu : «je suis plus précis».

François Hollande, qui a fait de la jeunesse l'axe central de sa campagne, a expliqué que «les postes nouvellement créés seraient affectés là où les besoins sont les plus sensibles». «Ce ne sont pas que des postes d'enseignants qu'il faudra créer mais aussi des postes d'encadrants, d'assistantes sociales, de psychologues», et des métiers «liés aux nouvelles technologies», a-t-il dit, en faisant valoir qu'il fallait «réfléchir à de nouveaux postes».

S'agissant des moyens de financer ces postes, le candidat a relevé que les «suppressions de postes» cela rapportait «250 millions par an». Il a mis en regard le coût de la TVA dans la restauration «3 milliards d'euros», et les exonérations des heures supplémentaires «4,5 milliards d'euros».

Les engagements de M. Hollande vont au delà des préconisations de la fondation Terra Nova, proche du PS. Dans un rapport sur l'école 2012, cette fondation prône de réinvestir fortement dans le primaire et l'éducation prioritaire, en créant notamment 10 000 postes par an durant le quinquennat dans l'Education nationale.

"Irresponsable" pour Chatel

Cette annonce a immédiatement fait réagir à droite. Notamment le principal intéressé, le ministre de l'Education nationale. "Irresponsable", a jugé Luc Chatel. "M. Hollande propose à nouveau les vieilles recettes de la fuite en avant budgétaire (…) Il révèle son vrai visage, puisque je rappelle qu'il est à la tête du département de France le plus endetté (Corrèze), a asséné le ministre. De son côté, la porte-parole du gouvernement, Valérie Pécresse, a estimé que la primaire socialiste virait "chaque jour un peu plus à la course à la dépense". "Les déclarations anti-dette de François Hollande sont de pure façade", a-t-elle ajouté.

Marine Le Pen – qui tient ce week-end ses Journées d'été – n'a pas tardé à réagir. Sur RTL, la présidente du Front national a déclaré samedi que François Hollande n'était pas "le mieux placé pour parler de rigueur et d'organisation de la fonction publique". D'autant plus que, selon elle, les socialistes "à la tête des régions" ont augmenté "dans des proportions spectaculaires la Fonction publique territoriale en faisant porter le poids d'une fiscalité sur les classes moyennes".

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens