Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 12:00

Luc-Chatel-education.jpg

 

Samedi 22 janvier, quelques milliers de manifestants protestaient contre les 16.000 suppressions de postes prévues à la rentrée 2011 dans le milieu éducatif. Les cortèges dans les grandes villes étaient constitués, en majorité, d’enseignants représentant à peu près toutes les organisations syndicales et de parents d’élèves de la FCPE. Un collectif réunissant 25 organisations,  dont les principaux syndicats d'enseignants. Mais le nombre de manifestants n'a pas été à la hauteur des espérances. A Paris, par exemple, environ 5.000 personnes ont défilé, selon la Fédération syndicale unitaire (FSU), contre 2.500 pour la police. Mais, dimanche 23 janvier, le ministre de l'Education, Luc Chatel, a justifié la politique du gouvernement, estimant que "la quantité n'était pas la réponse aux problèmes du système éducatif".

Divergences profondes sur les chiffres

Malgré la colère de la rue, Luc Chatel n'en démord pas. Dimanche matin, sur Europe 1, le ministre de l'Education a tenu à répondre aux milliers de manifestants qui ont protesté samedi contre les 16.000 suppressions de postes prévues à la rentrée 2011. "La quantité n'est pas la réponse aux problèmes du système éducatif", a affirmé Luc Chatel, qui a également comparé la situation actuelle à celle d'il y a vingt ans. "Nous aurons, à la rentrée 2011, environ 35.000 professeurs de plus qu'au début des années 90, alors qu'il y a 540.000 élèves de moins", a-t-il précisé. Ce n’est pas tout à fait les chiffres cités par les manifestants. Alors, qui dit vrai ?

Mais le ministre ne s'est pas arrêté là. Pour défendre l'attitude de l'Etat à l'égard du monde éducatif, Luc Chatel a indiqué que le budget qui lui était alloué pour 2011, a augmenté de 1,6% "alors que le budget de la Nation n'évolue pas". La France continue d'investir "plus dans l'éducation que la moyenne des pays développés", a-t-il conclu. Depuis 2007, environ 50.000 postes ont toutefois été supprimés dans le cadre du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux à la retraite. Ces éléments budgétaires sont, eux, parfaitement vérifiables

Le collectif doit se réunir lundi 24 janvier afin de décider des suites à donner au mouvement. D'autres manifestations pourraient être organisées dans les semaines à venir. Car, selon les organisations, si les précédentes suppressions de postes ont affecté des postes peu visibles, celles de 2011 vont directement "toucher le noyau dur" du système éducatif.

Absentéisme scolaire et allocations familiales

Outre la question des suppressions de postes – sur laquelle le gouvernement n'entend pas reculer –, Luc Chatel a également abordé celle de l'absentéisme scolaire et s'est dit favorable à la suspension des allocations familiales. Un décret d'application a d'ailleurs été publié dimanche au Journal officiel et entrera en vigueur lundi. En avril dernier, Nicolas Sarkozy avait annoncé, lors d'un discours sur la sécurité, que les allocations familiales seraient "systématiquement" suspendues en cas "d'absentéisme scolaire injustifié".

Désormais, un élève ayant été absent plus de quatre demi-journées par mois, sans justification, recevra un avertissement. Une rencontre avec les parents destinée à mettre en place un contrat de "responsabilité parentale" sera alors organisé. Et si, le mois suivant, l'élève ne redevient pas assidu, l'inspecteur d'académie aura alors "l'obligation" de saisir le directeur de la caisse des allocations familiales qui suspendra le versement des allocations. Une politique "globale et équilibrée", selon Luc Chatel.

L'apprentissage de l'anglais « dès 3 ans »

Par ailleurs, le ministre a indiqué vouloir "réinventer l'apprentissage de l'anglais", car ne pas maîtriser cette langue étrangère est aujourd'hui "un handicap". L'objectif annoncé dimanche par Luc Chatel est de développer cette pratique "dès 3 ans". Pour cela, l'ancien porte-parole du gouvernement compte sur trois leviers: l'utilisation d'Internet dans les écoles, des échanges avec des établissements étrangers et un outil d'apprentissage à distance avec le Cned*. Un comité stratégique sur l'enseignement des langues devrait être créé "dans les prochains jours", composé de membres de l'Education nationale mais aussi de "personnalités extérieures".

Luc Chatel a tout de même tenu à préciser que cette nouveauté serait introduite sans moyens supplémentaires, en personnels tout au moins !..

 

* Centre national d'enseignement à distance

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens