Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 15:00

Airbus-A380-EADS-devient-Airbus.jpg

 

C'est désormais officiel, EADS va prendre le nom de sa filiale : Airbus. En marge de ses résultats semestriels publiés mercredi 31 juillet au matin, le géant européen a confirmé son nouveau nom de baptême et son organisation en trois divisions, d'un côté l'aviation commerciale, de l'autre les activités défense et espace, et enfin les hélicoptères, qui conservent leur autonomie.

Le premier semestre d'EADS s'est soldé par un chiffre d'affaires de 26,33 milliards d'euros, en croissance de 6% en glissement annuel. Le bénéfice net dégagé se trouve autour de 759 millions d'euros, soit une hausse de 31% par rapport au semestre précédent. Dans le détail, les entrées de commandes ont atteint des records sur le semestre grâce à l'aéronautique civile, à 96,56 milliards d'euros, soit une hausse de 242%, portant le carnet à 634,84 milliards d'euros, en hausse de 12%, dont 48,18 milliards d'euros pour la défense, en retrait de -3%. La position de trésorerie nette à fin juin ressortait à 5,93 milliards d'euros, deux fois moins qu'au 31 décembre. La hausse de la consommation de trésorerie s'explique par le caractère saisonnier des activités gouvernementales du groupe.

"Notre performance du premier semestre a été solide et nous confirmons nos prévisions annuelles. L'amélioration de la trésorerie et l'exécution des programmes sont nos principales priorités au second semestre", explique le président Tom Enders en marge du communiqué. Confirmant les récentes rumeurs, le groupe européen a donc décidé de regrouper Airbus Military, Astrium et Cassidian au sein d'une même division défense et espace. En parallèle, il va se rebaptiser Airbus, sa marque la plus connue mondialement. Le groupe sera composé de trois divisions. D'une part l'aéronautique civile avec Airbus, d'autre part l'espace et la défense avec Airbus Defence & Space et enfin Airbus Helicopters, qui remplacera Eurocopter sur un périmètre inchangé. La mise en œuvre de cette nouvelle structure devrait démarrer progressivement à partir du 1er janvier 2014 et se poursuivra durant le deuxième semestre 2014, indique le groupe.

Perspectives 2013 confirmées

Quant aux perspectives 2013, elles sont confirmées, hormis la révision en hausse des objectifs de commandes chez Airbus Commercial, qui avait déjà été annoncée (soit plus de 1.000 appareils). Les livraisons d'Airbus devraient continuer à progresser pour se situer entre 600 et 610 avions commerciaux. En raison de la baisse des livraisons d'A380, le chiffre d'affaires devrait enregistrer une croissance modérée en 2013. L'EBIT avant éléments non récurrents devrait atteindre 3,5 milliards d'euros, et le bénéfice par action avant éléments non récurrents 2,50 euros environ, avant le rachat d'actions en cours. Hormis l'impact des problèmes de fissures des pieds de nervure des voilures de l'A380 pour environ 85 millions d'euros en 2013 sur la base de 25 livraisons, les éléments non récurrents futurs devraient se limiter à l'avenir aux charges potentielles liées au programme A350 XWB, aux effets de change sur l'écart de paiement avant livraison et aux réévaluations bilancielles, explique l'avionneur, qui vise enfin un flux de trésorerie disponible équilibré après financements-clients et avant acquisitions.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens