Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 07:00

Jean-Marc-Ayrault-addemblee-nationale.jpg   

 

Affaibli par une incroyable succession de couacs au sein de la majorité, le Premier ministre doit faire face aux attaques de la droite. Mais l’agacement et l’incompréhension montent aussi à gauche… 

Rude journée pour Jean-Marc Ayrault. Le débat budgétaire s’est ouvert mardi 16 octobre dernier dans l’après-midi dans un climat délétère à l’Assemblée nationale. L’incroyable succession de changements de pied, de volte-face et autres désaveux qui ont émaillé ces derniers jours a réveillé la droite, qui s’est déchaînée à l’occasion de la séance des questions d’actualité.

« Il y a une faiblesse à la tête de l’exécutif, on en profite », salive Philippe Gosselin, député UMP de la Manche. « On sent qu’on met le couteau dans la plaie, qu’il y a du sel, que ça pique… »

Christian Jacob s’est chargé de porter le fer. « Cinq mois après votre nomination, il ne se passe pas un jour sans qu’un dirigeant du PS ou pire, un de vos ministres, ne vous contredise », attaque le président du groupe UMP, égrenant la liste des couacs au sein de la majorité : procréation médicalement assistée, dépénalisation du cannabis, intégration des œuvres d’art dans l’ISF, redevance audiovisuelle pour les résidences secondaires… « Y a-t-il encore un pilote dans l’avion? » ironise-t-il à l’adresse d’Ayrault.

Ambiance exécrable au bureau du groupe socialiste

« Vous n’avez pas de leçon à nous donner, réplique le Premier ministre. Chacun sait que vous êtes là, dans l’opposition, pas par hasard. Moi, je ne suis pas Premier ministre par hasard, je suis Premier ministre parce que j’ai la confiance du président et de la majorité. » Sur le réseau social Twitter, l’ancien ministre UMP Dominique Bussereau se dit alors « frappé par la pâleur » du locataire de Matignon…

Ressoudés par les attaques de la droite, les élus de gauche ont réservé à Ayrault une standing ovation dans l’hémicycle. Mais en coulisses, c’est une autre affaire. L’ambiance était particulièrement exécrable, hier matin, au bureau du groupe socialiste. « Les plus anciens sont excédés par les atermoiements de l’exécutif, les nouveaux ne comprennent rien à ce qui se passe, ils ont l’impression d’être ballottés », affirme un participant.

Des arbitrages longs et compliqués

« C’est très compliqué de comprendre comment ça fonctionne », confirme Patrick Mennucci, député PS des Bouches-du-Rhône, nouvellement élu. « Mais il y a un problème de cohérence. Il faut que le Premier ministre fasse passer des messages précis au groupe. » L’enterrement hier matin de l’amendement PS sur la redevance illustre mieux que tout autre les dysfonctionnements au sein de la majorité. Mercredi dernier, les députés socialistes votent en faveur d’une redevance audiovisuelle sur les résidences secondaires, qui rapporterait 164 M€, afin de régler le problème du financement de France Télévisions en 2013. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, et son collègue du Budget, Jérôme Cahuzac, expriment leur satisfaction. Bruno Le Roux, président du groupe PS, soutient lui aussi l’amendement. Jusqu’à une réunion d’arbitrage, lundi soir à Matignon, au cours de laquelle Ayrault tranche… dans le sens inverse!  Les députés PS l’ont appris hier en écoutant Ayrault sur Europe 1.

« Une semaine pour rendre un arbitrage, c’est long », souligne l’un d’entre eux. « On est victime des débats internes au gouvernement », se désole un autre. Ayrault attendait-il le blanc-seing de François Hollande, comme certains députés l’imaginaient hier? « Les arbitrages ne se font pas forcément dans la minute, le Parlement vit sa vie », élude-t-on à Matignon. En attendant, Cahuzac a dû manger son chapeau, les députés retirer leur amendement, et le problème du financement de France Télévisions reste entier…

 

 

Source : LeParisien.fr  17-10-2012

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens