Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 12:00



sarkozy-villepin-clearstream.jpg





"Tout n'a pas été dit dans cette affaire",estime le procureur de Paris Jean-Claude Marin pour justifier l'appel du Parquet. Nicolas Sarkozy "a menti dans ce dossier",accuse de son côté l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin.
Je ne sais pas si l'appel du parquet s'imposait vraiment comme semble le dire l'UMP ce matin; toujours est-il que ni le Président de la République, ni la justice, ni encore moins la politique ne sortiront grandis de cette affaire !...On pourra lire ci après l'analyse qu'en fait le Nouvel Observateur du 29 janvier.

J.P. Echavidre


Alors que Jean-Claude Marin a annoncé son intention de faire appel de la relaxe de Dominique de Villepin, ce dernier a vivement réagi vendredi 29 janvier sur RMC. L'ancien Premier ministre a accusé Nicolas Sarkozy d'avoir "menti"dans l'affaire Clearstream, notamment "sur la date à laquelle il été informé" de l'existence d'une opération contre lui.

"Nicolas Sarkozy a menti dans ce dossier, les éléments sont là, il a menti sur la date à laquelle il a été informé de ces opérations", a-t-il déclaré.

Le chef de l'Etat "a poussé lors du procès, dans la bouche de son avocat, tellement loin qu'il a été amené à utiliser des documents à qui il a donné une interprétation fausse",a accusé Dominique de Villepin. "Il a été amené à s'appuyer sur l'un de ceux qui a été reconnu coupable en donnant du crédit à la thèse défendue par Imad Lahoud" selon laquelle l'informaticien connaissait bien l'ancien Premier ministre.

Imad Lahoud, condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir falsifié des fichiers issus de la société Clearstream, a fait appel de sa condamnation jeudi.

"Trop loin, c'est trop loin et c'est surtout trop loin quand on est président de la République",a aussi déclaré Dominique de Villepin.

 

"On ne comprendrait pas que je n'interjette pas appel"


Le procureur de la République de Paris Jean-Claude Marin avait déclaré sur Europe 1 son intention de faire appel de la relaxe de l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin. Jean-Claude Marin avait expliqué : "Tout n'a pas été dit dans cette affaire. Il y a place encore pour faire émerger une part de vérité (...) J'ai décidé d'interjeter appel de cette décision". Le procureur trouve "surprenant" le jugement rendu par le tribunal. "Je n’ai pas requis autrement qu’en conviction. La culpabilité de Dominique de Villepin je l’ai dite à l’audience par conviction. On ne comprendrait pas que je n’interjette pas appel", a-t-il lancé. "Il faut que la cour d'appel ait tous les éléments (...) Fin 2010 ou début 2011, on pourrait avoir un second procès", a ajouté le magistrat, qui avait requis 18 mois de prison avec sursis et 45.000 euros d'amende à l'encontre de l'ancien Premier ministre pour "complicité de dénonciation calomnieuse".

 

Une décision "politique",selon Villepin


Dominique de Villepin a réagi vivement à cette annonce, estimant sur RMC que l'appel du Parquet était une décision "politique", montrant qu'"un homme, le président de la République Nicolas Sarkozy" a choisi de "persévérer dans son acharnement, dans sa haine".

"Le président de la République préfère persévérer dans sa haine qu'être le garant des institutions", a-t-il dit .

"Arrêtez monsieur le président cette haine qui ne peut vous faire que du tort", a-t-il lancé. "C'est un triste spectacle, ce n'est pas un grand jour pour la politique".

Le procureur de Paris Jean-Claude Marin est "sous l'autorité hiérarchique du Garde des Sceaux et du président de la République", a-t-il relevé, ajoutant: "il savait qu'il n'y avait rien dans ce dossier à me reprocher".

L'ancien Premier ministre a évoqué "un détournement de la fonction présidentielle, un détournement du pouvoir". "Je regrette que ce spectacle pitoyable soit donné aux Français, je regrette que la justice soit instrumentalisée".

 

"le double degré de juridiction"


Me Olivier Metzner, l’avocat de l’ex-Premier ministre, a lui aussi dénoncé sur France Info un "acharnement" et une "décision politique prise au plus haut niveau". "Je n'ai pas besoin de recevoir d'instructions de quiconque pour faire appel (...) La décision de faire appel est ma décision", a assuré vendredi matin Jean-Claude Marin.

Interrogé jeudi soir sur un éventuel appel, Dominique de Villepin avait indiqué au journal de 20 heures de France 2 qu'il "n'imaginait pas un instant" que le parquet fasse appel d'un jugement qui ne laissait selon lui "aucun doute" sur son innocence.

"A partir du moment où le Procureur considère qu'il faut à nouveau que la justice se prononce, c'est sa responsabilité",a réagi le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre sur France-Info.

"De toute toute façon, à partir du moment où il y avait deux condamnés qui faisaient appel ça veut dire qu'il y avait un nouveau procès", a-t-il relevé soulignant que "ce n'est quand même pas parce que c'est Dominique de Villepin qui est en cause aujourd'hui qu'on va remettre en cause un des principes de notre droit : le double degré de juridiction".

 

"Un règlement de compte"


"Le président de la République, en quelques heures, a un peu changé d'avis : hier (jeudi) il ne faisait pas appel, d'ailleurs il n'en avait pas le droit (...), et puis maintenant on sent bien, en réalité, qu'ils ont décidé de poursuivre cette vendetta" et "le parquet vient se joindre à ça",a de son côté déclaré le député PS du Doubs Pierre Moscovici. "Nous avons une espèce de règlement de comptes qui ira jusqu'au dernier sang entre deux hommes qui ont dirigé la France ensemble à l'époque où Jacques Chirac était président de la République", a-il ajouté y voyant "quelque chose d'extraordinairement malsain".

 

Source : Nouvelobs.com   29-01-2010



 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens