Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 11:00

Barack-Obama-dette-americaine-accord.jpg

 

Le président Barack Obama et le Congrès sont parvenus dimanche 31 juillet dernier au soir à un accord de dernière minute pour relever le plafond de la dette, empêchant ainsi un défaut de paiement aux conséquences potentiellement catastrophiques pour l'économie mondiale, à deux jours de la date butoir fixée par le Trésor. Les bourses du monde entier attendaient avec angoisse l’issue de ce bras de fer entre les deux partis américains.

Un accord essentiel pour l'économie mondiale. Un accord précédé de longues semaines de négociations. Tard dimanche soir, Barack Obama a annoncé ce que tous les Américains attendaient: les deux chambres américaines sont parvenues à un accord pour relever le plafond de la dette d'au moins 2.100 milliards de dollars, évitant ainsi le défaut de paiement. "Je veux annoncer que les responsables des deux partis dans les deux chambres ont trouvé un accord qui va réduire le déficit et éviter le défaut (de paiement), un défaut qui aurait eu un effet dévastateur sur notre économie", a indiqué le président Obama peu avant 21H00 (lundi 01H00 GMT) depuis la Maison Blanche.

Quelques minutes avant, le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid, avait annoncé la (bonne) nouvelle devant la chambre haute. "Je suis soulagé que les chefs des deux partis se soient rapprochés pour le bien de notre économie afin d'atteindre un accord historique bipartite qui mette fin à cette impasse dangereuse", a-t-il déclaré. Même satisfaction côté républicain. "Nous sommes heureux que les deux partis aient été capables de se rassembler et de produire les grandes lignes d'un plan que nous pourrons recommander dans notre groupe (républicain)", a réagi le chef de la minorité républicaine Mitch McConnell.

2.500 milliards d'économies à trouver d’urgence

Du côté des marchés, le sourire est encore plus franc. La Bourse de Tokyo a grimpé de 1,84% à la mi-séance lundi après l'annonce de l'accord et le dollar reprenait également du terrain. Selon les chiffres publiés vers 01H10 GMT lundi, 21H10 aux Etats-Unis, par la chaîne de télévision CNBC sur son site internet, l'indice Dow Jones gagnait 1,51%, à 12.271 points. Le Nasdaq prenait 1,45%, à 2.393 points et l'indice élargi S&P augmentait de 1,57% à 1.309 points.

Après d'âpres négociations, les deux camps sont donc finalement parvenus à se mettre d'accord sur un relèvement du plafond de la dette d'au moins 2.100 milliards de dollars, pour permettre au Trésor de faire des emprunts après le 2 août. L'objectif est clair: tenir jusqu'aux élections de 2013. Première contrainte : une réduction des dépenses de 1.000 milliards de dollars, puis une seconde de 1.500 milliards avant fin novembre. Et si aucun accord n'intervient sur ces nécessaires restrictions budgétaires, un mécanisme contraignant se mettrait en place, imposant automatiquement un certain nombre de coupes, y compris pour la défense et le programme de santé Medicare pour les personnes âgées.

 

Source : leJDD.fr  01-08-2011 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

facon 03/08/2011 19:55


En complément du commentaire précédent, le porte parole du Parti Communiste chinois vient de déclarer que rien n'avait été fait pour régler le problème de la dette américaine. Quant on sait que les
chinois détiennent plus de 1 000 milliards de dollars de bons du trésor américain on peut être inquiet. L'argent va devenir de plus en plus cher donc les intérêts de plus en plus pesants ... Tout
le monde aura compris que l'incendie gagne chaque jour du terrain. Une seule règle s'impose aux pays endettés réduire leurs dépenses publiques et comencer à rembourser le capital de leur dette ce
qu'ils n'ont jamais fait.


facon 02/08/2011 22:47


L’issue du bras de fer était connue d’avance. Qui aurait pris le risque de ne pas payer les fonctionnaires ou les retraites ? Mais l’administration américaine ne sort pas grandie de cette épreuve
qui laisse planer le doute sur l’avenir. Les marchés restent réticents, les bourses n’ont pas réagi favorablement, tout reste à craindre car si l’économie américaine s’effondre c’est tout le
système qui suivra.

Nous vivrons d’autres péripéties de ce type dans les mois à venir car la compétition mondiale s’exacerbe …


Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens