Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 11:00

 

sarkozy-ONU.jpg

 

De la tribune des Nations unies, lors du sommet à New York sur les Objectifs du millénaire pour le développement, Nicolas Sarkozy a annoncé que la France allait augmenter ses aides à la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose de 20 % lors des trois années à venir. Il a encouragé tous les chefs d’états des pays riches à suivre la voie de la France. Il a aussi plaidé pour la création de « financements innovants » qu’il voit sous la forme d’une taxe sur les transactions financières pour alimenter l'aide au développement. Il a également annoncé qu’en tant que futur Président du G8 et du G20 il allait mettre toute son énergie à concrétiser cette idée.

 

Non seulement nous ne voulons pas réduire, non seulement nous ne voulons pas stabiliser, mais nous allons augmenter de 20%" ces aides, a déclaré M. Sarkozy au premier jour du sommet de l'ONU sur les Objectifs de développement du millénaire (OMD). La hausse annoncée devrait faire passer l'enveloppe annuelle de la France au Fonds de 300 à 360 millions d'euros. Premiers donateurs du Fonds mondial, les Etats-Unis lui versent chaque année 1,1 milliard de dollars.

 

"La crise est sévère chez les pays riches. Elle crée du déficit, mais la crise a des conséquences bien pires pour les pays pauvres (...) nous n'avons pas le droit de nous abriter derrière une crise économique pour faire moins", a poursuivi M. Sarkozy, alors que mercredi 15 septembre, il avait annoncé aux associations travaillant sur les OMD que la France n'augmenterait pas ses aides au développement.

 

"Nous souhaitons que l'ensemble des pays développés décident de faire d'avantage et naturellement de le faire en priorité pour l'Afrique", a-t-il insisté, "le Fonds prend en charge 2 millions et demi de malades du sida, si chaque pays suit notre exemple, c'est 4 millions de malades du sida qui pourront être pris en charge". Fin 2008, l'Onusida dénombrait 33,4 millions de personnes tous âges confondus vivant avec le VIH à travers le monde, dont 2,1 millions d'enfants âgés de moins de 15 ans.

 

"POURQUOI ATTENDRE" POUR METTRE EN PLACE LA TAXATION DES TRANSACTIONS FINANCIÈRES ?

 

« J'essaierai, pendant l'année de ma présidence du G20 et du G8, de promouvoir l'idée des financements innovants », a-t-il ajouté. « Pourquoi attendre ? La finance s'est mondialisée, au nom de quoi nous ne demanderions pas à la finance de participer à la stabilisation du monde en prélevant sur chaque échange financier une taxe ? » a aussi lancé M. Sarkozy, se disant favorable à l'établissement d'une taxe sur les transactions financières.

 

"Je veux dire ma conviction qu'alors que tous les pays développés sont en déficit, il faut trouver de nouvelles sources de financement pour la lutte contre la pauvreté, l'éducation et pour la résolution des grandes pandémies sanitaires de la planète", a insisté M. Sarkozy. Le document de synthèse qui doit être soumis au vote des Etats membres de l'ONU prévoit la mise en place de ces "financements innovants", comme la taxe sur les transactions financières ou une taxe sur les billets d'avion. S'ils sont défendus par la France et des pays comme le Brésil ou la Norvège, ces nouveaux modes de financement suscitent la méfiance d'autres pays comme les Etats-Unis.

 

 

 

Source : leMonde.fr  20-09-2010

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens