Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 12:29

Francois-Hollande-Gerard-Depardieu.jpg

 

Dans une lettre publiée jeudi 3 janvier à la télévision russe, Gérard Depardieu se dit ravi que le président Vladimir Poutine lui ait accordé la citoyenneté russe. L'acteur français assure avoir évoqué par téléphone son départ de France avec François Hollande. "Je lui ai dit que la Russie était une grande démocratie, et que ce n'était pas un pays où un Premier ministre traitait un citoyen de minable", précise-t-il.

"Gloire à la Russie!! Merci!" Dans une lettre publiée jeudi 3 janvier par la chaîne de télévision russe Pervyi Kanal, Gérard Depardieu a confirmé avoir fait une demande de passeport russe. L'acteur français ne tarit pas d'éloges envers ce pays et de son président Vladimir Poutine, qui lui a accordé plus tôt dans la journée la citoyenneté. "J'adore votre pays la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains [...] J'adore votre culture, votre intelligence", écrit-il notamment dans ce message

« La Russie n’est pas un pays où un Premier Ministre traite un citoyen de minable »

Gérard Depardieu, qui avait déjà fait part de sa volonté de rendre son passeport français dans une autre lettre, publiée le 16 décembre dans le Journal du dimanche, annonce également avoir eu un échange avec le président français au sujet de son départ. "J'en ai même parlé à mon Président, François Hollande. Je lui ai dit tout cela. Il sait que j'aime beaucoup votre Président Vladimir Poutine et que c'est réciproque", indique-t-il. Avant d'ajouter : "Et je lui ai dit que la Russie était une grande démocratie, et que ce n'était pas un pays où un Premier ministre traitait un citoyen de minable". Une attaque contre Jean-Marc Ayrault, qui avait utilisé ce terme pour qualifier son départ, à ce moment-là pour la Belgique.

Depardieu est "écœuré"

Interrogé par l'AFP, l'Elysée a confirmé cette conversation téléphonique, qui a eu lieu le 1er janvier, mais s'est refusé à tout commentaire sur la teneur de l'échange entre le chef de l'Etat et l'acteur. Selon un ami et producteur des activités russes de Gérard Depardieu, Arnaud Frilley, l'acteur aurait dit au chef de l'Etat qu'il était "écoeuré" par la façon dont la France traitait ceux qui réussissent, justifiant sa décision de s'exiler. Interrogé sur RTL, ce proche a affirmé que "oui", François Hollande avait semblé à l'écoute car "c'est quand même un monument de la France, Gérard Depardieu". "Ça fait quelque chose. Un président est toujours sensible. Surtout, politiquement, avec des gens populaires".

Le président français, toujours selon Arnaud Frilley, "voulait comprendre pourquoi" le comédien quittait le pays. "Ce n'est pas sur l'aspect fiscal qu'il est écœuré mais vraiment sur le côté : 'on crache sur ceux qui réussissent, sur le succès, sur l'initiative'. Au bout d'un moment, il y a eu un ras de bol", a-t-il conclu, soulignant que Gérard Depardieu trouvait "que la presse était devenue terrible".

Dans sa dernière lettre, celui qui a déjà joué dans plusieurs films russes confirme qu'il trouve la presse "très ennuyeux, car il y a trop souvent une pensée unique". "En Russie, il y fait bon vivre. Pas forcément à Moscou, qui est une mégapole trop grande pour moi. Je préfère la campagne, et je connais des endroits merveilleux en Russie", écrit-il encore, évoquant sa "culture" russe. "Mon père était un communiste de l'époque, il écoutait Radio Moscou!", précise-t-il.

13% d'impôts sur le revenu

Gérard Depardieu, très célèbre en Russie, est aussi un ami de Vladimir Poutine et s'est déjà fait remarquer pour son implication dans des projets et évènements controversés. En octobre dernier, il a ainsi participé à des célébrations officielles à Grozny, capitale de la Tchétchénie, au cours desquelles il avait lancé : "Gloire à la Tchétchénie, gloire à Kadyrov", en s'affichant aux côtés de Ramzan Kadyrov, numéro un de cette République, accusé de multiples exactions par les ONG de défense des droits de l'Homme. Ce dernier s'est d'ailleurs dit prêt à accueillir Depardieu dans cette république instable du Caucase.

Récemment, l'acteur a également enregistré une chanson avec Gulnara Karimova, la fille aînée du président ouzbek Islam Karimov, au pouvoir depuis 1989 et très critiqué par les Occidentaux pour son bilan en matière de droits de l'Homme. Il devrait également jouer dans une série ouzbèke qu'elle co-écrit. Mais si Gérard Depardieu loue "l'immensité" du pays et ses "grands sentiments", il ne fait pas mention de sa fiscalité avantageuse. Selon les médias russes, il serait soumis au régime des 13% d'impôts sur le revenu seulement s'il résidait au moins six mois par an dans son nouveau pays d'adoption.

 

 

Source : leJDD.fr  04-01-2013

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 04/01/2013 19:30

Cette fois Obelix a complètement pété les plombs ...

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens