Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 07:00

Martine-Aubry-Manuel-Valls-camps-de-Roms-Lille.jpg

 

 

Décidément, de « tribune » en « mise au point », les quotidiens et principalement « Libération » vont devoir réserver de l’espace dans les semaines à venir. Après les justifications de Manuels Valls dans l’affaire des Roms et des démantèlements de camps à Lille et à Lyon, c’est la Ministre du Logement  Cécile Duflot qui sonne la charge, vendredi 17 août dernier, également dans « Libération ». Elle s’en prend (indirectement) au Ministre de l’intérieur : « Il est inconcevable qu'en France, quelques milliers d'êtres humains venant de Roumanie et de Bulgarie vivent dans des conditions insalubres. » Et la ministre du Logement d’estimer que la France doit construire une "politique durable, humaine, efficace et exemplaire" sur cette question, rappelant au passage à Manuel Valls que cela constitue une des promesses du candidat Hollande !...

Mais, pour couronner le tout, et laisser place à une nouvelle cacophonie, c’est Martine Aubry qui a fait savoir qu’elle était "désagréablement surprise". Le démantèlement d'un camp de Roms le 10 août dernier dans sa ville de Lille, sans qu'elle n'en ait été avertie, a en effet provoqué la colère de la patronne du PS, rapporte samedi 18 août le quotidien « Le Parisien ». La maire de Lille Martine Aubry s'exprimera sur le sujet des Roms "la semaine prochaine".

Martine Aubry est en colère contre Manuel Valls. C'est ce que rapporte samedi 18 août dernier « Le Parisien », selon lequel la maire de Lille a abrégé ses vacances après avoir appris par la presse le démantèlement d'un camp de Roms dans sa ville le 10 août, sans qu'elle n'en ait été avertie. "Je suis d’autant plus désagréablement surprise de la manière dont ça s’est passé cette fois", a lancé la patronne du PS, selon des propos rapportés par le quotidien.

Le préfet aurait en effet oublié de la prévenir personnellement et les Roms en question se sont déployés dans la commune de Lille et sa métropole. Martine Aubry est d'autant plus en colère qu'elle considère que sa ville est "absolument exemplaire" pour les efforts qu'elle a réalisé afin d'accueillir les gens du voyage. Elle a donc décidé d'organiser une conférence de presse  la semaine prochaine pour mettre au clair la situation.

"Il y a de la place en France pour accueillir dignement ceux qui sont là"

Pas question pour autant pour la première secrétaire du PS de critiquer explicitement l'action du gouvernement. Elle assure ainsi que la politique du ministre de l'Intérieur Manuel Valls n’a "rien à voir" avec celle de Sarkozy. Même si son indignation ayant entrainé son retour précipité de vacances semble bien montrer que cela se passait tout de même mieux « avant » !..Elle ajoute, prudente, qu’elle n’est pas opposée "par principe" aux démantèlements de camps sauvages et insalubres, mais dans la "dignité". "Il y a de la place en France pour accueillir dignement ceux qui sont là", assure-t-elle.

Une colère qui intervient alors que Manuel Valls a déjà fait l'objet de plusieurs critiques ces derniers jours, jusque dans les rangs de la gauche après plusieurs opérations de démantèlements de camps de Roms. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault doit tenir une réunion sur la question à Matignon, en présence de certains ministres et des associations concernées par la question des Roms. La rentrée devrait être chaude aussi sur ce thème là !....

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens