Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 07:00

Olli-Rehn-commissaire-europeen-affaires-economiques.jpg

 

Finalement, la Commission européenne devrait accorder deux ans supplémentaires à la France pour ramener son déficit sous la barre des 3% du PIB. Le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn (photo), a en effet jugé vendredi 3 mai que cette perspective était "raisonnable". Dans ses prévisions dévoilées vendredi, Bruxelles estime que la France sera en récession en 2013 et que le dérapage du déficit public sera pire que prévu.

Les prévisions du gouvernement français sont "excessivement optimistes". C'est en ces termes que le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, a commenté vendredi 3 mai lors d'une conférence de presse les perspectives économiques de la France.

Selon Bruxelles, qui est sur la même ligne que le Fonds monétaire international (FMI), la France va en effet entrer en récession en 2013, avec une croissance négative de 0,1%. Loin donc des prévisions du gouvernement français qui table sur une croissance de +0,1% cette année. Pour 2014, la Commission prévoit un retour dans le vert, avec une progression du PIB de 1,1%. Cette fois, sa prévision est plus proche de celle du gouvernement français (+1,2%) que de celle du FMI (+0,9%).

"Des efforts beaucoup plus importants et urgents sont nécessaires"

Quant au déficit public, il va, toujours selon la Commission, déraper à 3,9% du PIB en 2013 et à 4,2% en 2014. Là aussi, le gouvernement français ne partage pas la même analyse : il prévoit un déficit de 3,7% du PIB cette année, mais un retour à 2,9% en 2014.

Conséquence : Bruxelles devrait accorder un délai supplémentaire à la France pour ramener son déficit sous la barre des 3%. "Etant donné la situation économique, il serait raisonnable de prolonger de deux ans le délai" pour revenir dans les clous imposés par la Commission, soit 2015, a ainsi estimé Olli Rehn. Et selon lui, "pour ramener le déficit sous les 3%, des efforts beaucoup plus importants et urgents sont nécessaires".

La France se félicite de la décision de Bruxelles

Une situation qui va peser sur le chômage, dont le taux devrait, toujours selon Bruxelles, se (se) stabiliser cette année à 10,6% mais progresser l'an prochain pour atteindre 10,9%. La dette publique va elle aussi augmenter, anticipe la Commission : de 90,2% du PIB en 2012, elle devrait passer à 94% cette année et 96,2% l'an prochain.

Selon une source à Bercy, citée par l'agence Reuters, la France se félicite de la décision de la Commission. Quant à l'écart des prévisions entre Paris et Bruxelles, le ministère de l'Economie estime qu'il n'est "pas significatif, compte tenu des incertitudes qui les entourent". "Pierre Moscovici relève que la Commission reconnaît l'ampleur de l'effort d'ajustement réalisé par la France sur la période 2010-2013, qu'elle ne recommande pas d'adopter des mesures de redressement supplémentaires", écrit encore Bercy dans un communiqué.

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens