Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 19:00

Pierre-Moscovici-Laurent-Fabius-cacophonie-economique.jpg

 

Mardi 19 février au matin, Laurent Fabius s'est une nouvelle fois prononcé sur la prévision de croissance française pour 2013, grillant la priorité aux ministres chargés de l'Economie. Depuis une semaine, le locataire du Quai d'Orsay multiplie les déclarations qui ne concernent pas directement son portefeuille ministériel. Jean-Marc Ayrault a dû démentir "toute cacophonie du gouvernement". Cependant, comme Laurent Fabius n’est pas l’homme à parler à tort et à travers pour dire n’importe quo on ne peut s’empêcher de penser qu’il a une idée derrière la tête ?...

Depuis le début du mois de février, Laurent Fabius est partout, enchaînant les plateaux télés et les interviews radiodiffusées. Mardi 19 février au matin, le ministre des Affaires étrangères était sur RTL. Pour parler du Mali bien sûr, mais surtout pour parler économie. Avant toute communication de la part de Bercy, l'ancien Premier ministre a annoncé que la prévision de croissance française pour 2013 devrait être révisée "autour de 0,2-0,3% du produit intérieur brut" (PIB). "On va être obligés de revoir à la baisse (cette prévision)", a-t-il confirmé.

Traditionnellement, ce sont le Premier ministre ou les ministres de l'Economie et du Budget qui effectuent ce type d'annonce. Or, la semaine dernière, Laurent Fabius avait déjà devancé ses collègues de Bercy sur la question du déficit public. Réagissant sur Canal+ au rapport de la Cour des comptes rendu le 12 février, le ministre des Affaires étrangères avait ainsi jugé "peu probable" que l'Etat français parvienne à réduire son déficit public à 3% du PIB. Laurent Fabius devenait ainsi le premier responsable de l'exécutif à abandonner le dogme des 3%, que Matignon et Bercy ne cessait de marteler depuis le début du quinquennat. Quelques heures plus tard, Pierre Moscovici puis Jean-Marc Ayrault tenaient finalement le même discours devant les caméras.

Bercy dément, Hollande renvoie à la fin mars

Mardi matin, seul Stéphane Le Foll, invité sur Europe 1, a réagi aux propos de Laurent Fabius sur la prévision de croissance. Prudent, le ministre de l'Agriculture a seulement indiqué que la fourchette de 0,2-0,3% du PIB restait "à vérifier". Plus tard, Bercy a finalement réagi auprès de l'AFP : "Comme le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, l'a répété à plusieurs reprises, la prévision de croissance pour 2013 en France n'est pas encore arrêtée car il y a une procédure (à respecter auprès des partenaires européens)."

Depuis la Grèce, où il était en visite éclair, François Hollande a reconnu que la France "n'atteindra pas les 0,8% de croissance". Mais, a-t-il prévenu lors d'une conférence de presse, "nous rendrons nos prévisions qu'à la fin du mois de mars". Autrement dit, Laurent Fabius a raison mais n'a pas à se prononcer avant le mois prochain. Cette polémique rappelle la série de "couacs" qui avait parasité, à l'automne dernier, l'action du gouvernement. Début septembre, dans une interview au Monde, le chef de l'Etat avait pourtant glissé, à l'adresse de ses ministres, qu'ils "devaient apprendre à ne plus commenter à tout bout de champ, hors de leurs domaines de compétence". Mardi midi, Jean-Marc Ayrault a dû démentir "toute cacophonie du gouvernement".

Laurent Fabius ne se considère pas comme un ministre comme les autres !..

Pour Laurent Fabius, l'économie est toutefois liée à son champ de compétence. Comme il l'a expliqué dans un entretien aux Echos paru le 12 février, "une clef de voûte de notre prospérité et de notre influence, c'est l'économie". En parlant croissance et déficit public, il dit vouloir faire de la "diplomatie économique". Il ne souhaite donc pas empiéter sur le terrain réservé à Bercy. Ce qui ne l'a pas empêché de rappeler, à trois reprises la semaine dernière, qu'il avait été ministre de l'Economie en 2000-2002 et donc, qu'il "sait de quoi il parle". Laurent Fabius veut surtout affirmer clairement qu’en tant qu’ancien Ministre de l’Economie, ancien Premier Ministre, il n’est pas tout à fait un Ministre comme les autres….

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens