Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 12:57

Pierre-Moscovici-equilibriste.jpg

 

 

Après avoir évoqué une croissance entre -0,1% et +0,1% du PIB pour 2013, Pierre Moscovici a assuré dimanche qu'il n'avait pas révisé la prévision de croissance à la baisse. Un cafouillage qui traduit sa position d'équilibriste. On a du mal à croire qu’il croit en ce qu’il dit !...

"Pierre Moscovici souffre peut-être d'une légère insolation." Invité d'i-Télé samedi 10 août dernier, l'ancien ministre UMP du Budget Eric Woerth a été le premier à ironiser sur la petite phrase, lâchée entre deux éloges de la reprise, par l'actuel ministre de l'Economie dans une interview publiée ce week-end dans les trois quotidiens du groupe Nice-Matin. Pierre Moscovici se doit en effet de tenir un discours double : il ne peut pas contredire François Hollande, qui a annoncé une reprise de la croissance le 14 juillet devant 6,7 millions de téléspectateurs, mais doit d'ores et déjà préparer les esprits aux mauvaises nouvelles de la rentrée. Bercy devra en effet négocier un budget serré pour 2014, alors que les prévisions de croissance pour l'ensemble de l'année 2013 tendent vers une stagnation.

La croissance 2013 sera faible !....

Fin juillet, le gouvernement confirmait, malgré le pessimisme du Fonds monétaire international (FMI), une prévision de croissance à +0,1%. Mais, dans son entretien à Nice-Matin, Pierre Moscovici a indiqué : "Nous connaissons les tendances et cette année, la croissance sera faible voire étale, entre moins 0,1 et plus 0,1%. "Aussitôt, quelques élus d'opposition ont pointé la contradiction. Alain Juppé a ainsi lâché sur Twitter : "Les indicateurs s'améliorent… avec une prévision entre -0,1% et + 0,1%. Sans commentaires!!!!" Eric Woerth a, lui, souligné le "paradoxe" entre "l'annonce des mauvaises nouvelles et dire qu'on sort de récession". L'UDI Jean-Christophe Lagarde s'est même permis un "Pépère, ne nous prends pas pour des c…".

Une "simplification" qui "trahit" Moscovici?

Dimanche matin, lors d'une visite à l'aéroport parisien de Roissy, Pierre Moscovici n'a pas cessé d'être interrogé sur ses propos publiés la veille. Il a aussitôt démenti "avoir révisé la prévision de croissance", avant de marteler : "Je n'ai fait aucune révision de la prévision de croissance de la France (pour 2013). Ce sont des chiffres qui sont dans le domaine public depuis longtemps." Et de préciser : "Ce sont les chiffres de l'Insee, c'est le consensus des instituts de conjoncture." Interrogé par RTL, dimanche matin, le ministre a d'ailleurs répété qu'il maintenait la prévision gouvernementale d'une croissance de +0,1% pour 2013. Il a toutefois annoncé la date du 25 septembre à laquelle pourrait être publiée une nouvelle prévision de croissance à l'occasion de la présentation du projet de loi de finances pour 2014.

Le déplacement du ministre à Roissy :

Lors de la publication de ses chiffres pour le premier semestre 2013, l'Insee a en effet fixé la tendance générale pour la croissance annuelle entre -0,1% et -0,1% du PIB. Mais le ministre de l'Economie a utilisé un "nous" général dans son entretien à Nice-Matin, laissant penser qu'il parlait au nom du gouvernement. "C'est une simplification qui ne trahit pas ... qui ne traduit pas ma propre pensée", a encore déclaré à la presse dimanche matin Pierre Moscovici, en butant un peu sur les mots.

"Ce qui compte, c'est la pente"

La question de la croissance de la France en 2013 apparaît plus que jamais sensible et déterminante à quelques semaines de cette échéance majeure pour le gouvernement. Une stagnation de l'économie alourdirait le déficit 2013 et priverait le pays de tout élan pour 2014, compliquant d'autant plus la préparation du budget. D'autant que l'actuel budget 2014 est calculé sur une prévision de croissance de +0,8% pour 2013…

Mais, dans son discours, Pierre Moscovici ne cesse d'esquiver la situation actuelle pour se projeter en 2014, année selon lui "du retour de la croissance véritable". Se préparant au risque d'une croissance nulle en 2013, il a indiqué dans « Nice-Matin » que le budget 2014 comporterait une hausse des prélèvements obligatoires équivalant à 0,3% du PIB. Soit une augmentation de six milliards d'euros. Lundi, Gilles Carrez, président UMP de la Commission des finances de l'Assemblée nationale, a estimé que toute idée de relever les prélèvements obligatoires dans le budget 2014 serait "une erreur majeure".

Le ministre de l'Economie a voulu se montrer rassurant dimanche : "Ce qui compte c'est la pente, c'est l'orientation et il faut que les Français sachent que nous sommes vraiment sortis de la récession, qu'il y a une croissance qui s'annonce dans le pays." Concernant enfin la question fiscale, Pierre Moscovici a également démenti avoir fait à « Nice-Matin » une quelconque annonce de nouveaux impôts : "Là encore, on se sert de chiffres qui sont dans le domaine public pour assimiler prélèvements obligatoires et impôts, ce qui n'est pas la même chose." Et là encore, il ne contredit pas François Hollande, qui ne veut pas de nouvel impôt en 2014, mais prépare les esprits à une rentrée difficile : "Les arbitrages fiscaux seront rendus fin août."

 

C’est bien Jean-Christophe Lagarde qui a raison : ils nous prennent pour des c… !..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens