Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 18:00

Rebsamen.jpg

 

 

En demandant mardi 2 septembre à Pôle Emploi de "renforcer les contrôles" afin de vérifier si les chômeurs "cherchent bien un emploi", le ministre du Travail François Rebsamen a presque fait l'unanimité contre lui à gauche. Même au gouvernement, son collègue Thierry Mandon n'est pas sur la même position.

Les déclarations de François Rebsamen ont eu l'effet d'une petite bombe à gauche. Mardi 2 septembre au matin sur i-Télé, le ministre du Travail a demandé à Pôle Emploi de "renforcer les contrôles" pour vérifier que les chômeurs "cherchent bien un emploi". Dans le cas contraire, le sénateur a indiqué qu'une "sanction" serait nécessaire, tout en précisant que ces personnes "n'étaient pas la majorité". La question du contrôle des demandeurs d'emploi est très sensible politiquement.

Sitôt l'annonce du ministre effectuée, de nombreux responsables de gauche ont vertement critiqué cette décision. A commencer au PS : la députée Barbara Romagnan a estimé sur Twitter qu'il s'agissait d'une "étrange façon de lutter contre le chômage". Son collègue Arnaud Leroy, proche d'Arnaud Montebourg, s'est fait encore plus sévère : « La sortie de @frebsamen est une absurdité combinée à une faute. Pas plus, pas moins à dire ».

"Dis François Rebsamen, et le contrôle des entreprises qui touchent le CICE (Crédit d'impôt compétitivité emploi, Ndlr) et licencient et/ou augmentent leurs dividendes, on en parle?", a pour sa part questionné l'ex-député Jérôme Guedj, membre de l'aile gauche du PS. Ancien directeur de cabinet de Harlem Désir, quand il était à la tête du parti, Mehdi Ouraoui, a quant à lui déclaré que lorsqu'on "est incapable de réduire le chômage, on la ferme, on ne s'attaque pas aux chômeurs pour faire diversion". Même message de la part de l'ancien président des Jeunes socialistes, Thierry Marchal-Beck. « Qd il y a 35 chômeurs de + par heure et que tu es ministre du travail tu présentes des excuses plutôt que de ns cracher dessus. @frebsamen »

Hollande élude

Ailleurs à gauche, le ton est tout aussi incisif. "A écouter François Rebsamen, je me demande s'il connaît la vie d'un chômeur/euse. Le problème, c'est le chômage, pas les chômeurs", a twitté Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'EELV. Le Parti communiste propose de son côté de "contrôler l'activité réelle" de François Rebsamen. "Certains chiffres et résultats enregistrés dernièrement nous font douter de sa capacité réelle et de sa détermination", déclare dans un communiqué Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. "Il est temps d'en finir avec la culpabilisation des chômeurs et avec le mythe d'un chômage volontaire", dit également le Parti de gauche, tandis que le MRC de Jean-Pierre Chevènement parle lui aussi d'un "mythe du chômage de complaisance", qui représente "une stratégie dangereuse".

Même au sein du gouvernement, le secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat, Thierry Mandon, a fait entendre une autre position. Il a estimé que ce renforcement des contrôles n'était "pas la solution au problème du chômage", même si les "fraudeurs ici ou là" doivent être sanctionnés. Pour lui, il faut "surtout se concentrer sur les réponses pour développer l'emploi". Interrogé au cours de la journée, François Hollande a quant à lui préféré botter en touche quand un journaliste lui demandait s'il fallait contrôler davantage les chômeurs : "Les élèves quelques fois, oui", a-t-il dit, en marge d'une visite de rentrée dans un collège de Seine-Saint-Denis.

En février 2012, lors de la campagne présidentielle, François Hollande était en tout cas contre cette mesure. Alors qu'un référendum pour renforcer les obligations des chômeurs était envisagé par Nicolas Sarkozy, le socialiste, qui dénonçait "la culpabilisation de ceux qui subissent (ses) erreurs politiques", accusait son adversaire d'attaquer les "chômeurs" tandis que lui voulait "s’attaquer au chômage". Déjà en 2005, suite à un décret du gouvernement de Villepin visant à renforcer ces contrôles, le Lab d'Europe 1 a retrouvé un communiqué du PS dénonçant un "véritable harcèlement des demandeurs d’emploi".

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens