Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 12:00

  Angela-Merkel-Francois-Hollande-conseil-des-ministres-franc.jpg

 

 

Un conseil des ministres franco-allemand s'est tenu mercredi 19 février au matin à l'issue duquel François Hollande et Angela Merkel ont pris la parole devant la presse. Le président français et la chancelière allemande ont évoqué la situation en Ukraine, mais aussi l'envoi d'une brigade franco-allemande au Mali ou encore la taxe sur les transactions financières.

Ukraine : des sanctions mais du dialogue avant tout

François Hollande et Angela Merkel se sont prononcés pour des "sanctions individuelles" à l'encontre des "responsables avérés des violences" en Ukraine. "Mais il faut relancer aussi le processus politique", a insisté le président français. "Une sanction est importante mais elle n'est pas une fin en soi", a ajouté la chancelière allemande.

Une brigade franco-allemande au Mali

Des militaires de la Brigade franco-allemande (BFA) vont être envoyés au Mali, premier déploiement de cette unité en Afrique, ont annoncé mercredi Paris et Berlin, à l'issue d'un Conseil franco-allemand de défense et de sécurité. "Cette décision a une forte valeur symbolique en l'année des 70 ans du débarquement", s'est félicitée mercredi Angela Merkel lors de sa conférence de presse commune avec François Hollande. Pour ce dernier, cela symbolise "le devoir d'agir, ensemble et dans le cadre européen", "car ce n'est pas une initiative bilatérale mais bien européenne".

Une taxe sur les transactions financières certes "imparfaite" mais existante

Le président français et la chancelière allemande avaient "la volonté d'aboutir avant les élections européennes" dans le dossier d'une taxe sur les transactions financières. Alors que plusieurs ONG espéraient un accord très concret au niveau franco-allemand dès mercredi, François Hollande a adopté un ton volontariste, affirmant : "Si on cherche le produit parfait, j'en connais certains qui iront très loin dans le détail" pour rendre toute taxation inefficace. "Je préfère une taxe imparfaite à pas de taxe du tout", a-t-il affirmé. "Si les choses bougent, certains pays pourraient perdre leurs réticences", a estimé pour sa part Angela Merkel.

Merkel sera présente au 70e anniversaire du Débarquement

François Hollande s'est réjoui que la chancelière Angela Merkel ait accepté de venir en France le 6 juin prochain pour le 70e anniversaire du Débarquement, y voyant "un beau message" correspondant "à l'esprit de l'amitié franco-allemande". La chancelière allemande a fait part de ses "remerciements, notamment pour cette invitation à (se) rendre en Normandie à la commémoration du Débarquement". Pour cette commémoration sont attendus la reine Elisabeth II et le président américain Barak Obama. Le président allemand, Joachim Gauck, est aussi invité.

Mener une transition énergétique "avec ambition"

C'était le principal dossier du conseil des ministres franco-allemand, même si l'actualité en Ukraine l'a un peu éclipsé. Paris et Berlin sont "en total accord" pour mener ensemble une transition énergétique "avec ambition", a annoncé François Hollande. "Nous n'avons pas fait nécessairement les mêmes choix depuis des années. Et pourtant nous sommes en total accord ", a complété Angela Merkel. Une plateforme franco-allemande de partenariats industriels et technologiques va être créée à cet effet.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens