Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 18:00

Jean-Marc-Ayrault-competitivite-des-entreprises.jpg

 

 

A l'occasion d'un déplacement à l'Institut de recherche technologique Jules Verne à Bouguenais (Loire-Atlantique), Jean-Marc Ayrault a proposé lundi 15 octobre dernier une "trajectoire de compétitivité" et non le "choc" réclamé par les chefs d'entreprise, et notamment Laurence Parisot, la patronne du Medef, dans une interview au Figaro. Une manière d’expliquer que l’on ne pourra pas tout faire à la fois !...

Cette semaine, Jean-Marc Ayrault compte parler d'"investissement productif". Avant de se rendre à Toulouse et Saclay, le Premier ministre était lundi matin à Bouguenais, sur sa terre d'élection de Loire-Atlantique, pour visiter l'Institut de recherche technologique Jules Verne. En deux discours, il a synthétisé les mesures du gouvernement pour favoriser la compétitivité des entreprises, préparant le terrain en vue du rapport de Louis Gallois, rendu le 5 novembre prochain.

Message du jour : le gouvernement prépare "une trajectoire de la compétitivité" et non "un choc", comme le réclament les chefs d'entreprises représentés par le Medef. "Evitons tout simplisme", a répété le Premier ministre avant d'expliquer l'expression choisie : "Relancer la compétitivité des entreprises ne se fera pas en un jour." Et de citer l'exemple de l'agenda 2010 lancé par le chancelier allemand Gerhard Schröder : "(Son) agenda était un plan dont des mesures ont été mises en place par le gouvernement suivant, alors qu'il n'était plus en fonction."

Parisot relève le niveau d'alerte

Dans une interview au Figaro, lundi 15 octobre, Laurence Parisot préfère, elle, parler de "choc". La présidente du syndicat des patrons, le Medef, évoque une période de "deux ans, trois ans maximum" pour relancer la compétitivité des entreprises françaises. De plus, il faudrait que ce "choc" soit d'une ampleur de 30 milliards d'euros - "le minimum pour réduire l'écart avec l'Allemagne" -, via d'un côté une baisse des charges patronales et salariales et de l'autre une légère augmentation de la CSG et de la TVA hors produits de première nécessité.

Au passage, Laurence Parisot met la pression sur le rapport Gallois, lequel servira de base de travail au gouvernement - "Louis Gallois a beaucoup beaucoup consulté", a insisté Jean-Marc Ayrault lundi matin. "La déception des patrons sera immense si un homme tel que Louis Gallois (...) ne montre pas comment créer un véritable sursaut, ce que l'on appelle un choc de compétitivité", a lancé la patronne du Medef au Figaro.

Selon elle, "nous sommes passés d'un avis de tempête à un avis d'ouragan", ajoutant que "certains patrons sont en état de quasi-panique". "Aucun secteur d'activité n'affiche de prévisions autres que pessimistes jusqu'à la fin de l'année", a encore déclaré la patronne du Medef. Mais, lors de son déplacement en Loire-Atlantique, Jean-Marc Ayrault a voulu rester optimiste, valorisant la réussite de l'Institut de recherche technologique Jules Verne.

 

Source : leJDD.fr  15-10-2012

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens