Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 19:00

  Novembre-2009-_-automne-dans-le-volvestre-3.jpg

 

 

Monsieur Guy Hellé, Président de la Communauté de Communes du Volvestre a, sans doute, bien senti que les dernières feuilles d’impôts locaux avaient fait grincer quelques dents.. Dans la N° 34 de la Revue « Ensemble » (Le Mot du Président, page 3), il tente une, nouvelle fois, de justifier les augmentations inadmissibles de 2010 !.. « ..la politique conduite par la Communauté de Commune n’est toujours pas bien comprise, même par certains élus communaux.. » Ah bon !. Si certains élus communaux ne comprennent pas alors c’est que cela doit être bien complexe. En fait, ces élus communaux (des Maires ?) dont parle M. Hélé, soit ne comprennent pas, soient ont très bien compris mais se gardent bien d’expliquer à leurs concitoyens !.  A MONTESQUIE-VOLVESTRE, MM Déjean/Lemasle qui sont toujours très fiers des réalisations de la Communauté de Communes quand il s’agit de couper les rubans, se désolidarisent totalement lorsque la pression fiscale augmente. La Communauté de Commune « ce n’est pas nous » !...

Toujours dans le même article M. Hélé nous explique ensuite, pour qu’enfin nous comprenions bien,  que (je cite) : «.. le prix de la collecte et du traitement des ordures ménagères a continué de croitre de manière exponentielle ( !), tant à cause de la règlementation plus contraignante, que de l’augmentation du volume collecté et traité. En même temps, les autres charges de la Communauté de Communes liées à l’entretien des 500 km de routes communautaires ont, elles aussi, progressé. Et enfin, la Communauté de Communes a pris une nouvelle compétence : la Petite Enfance. »

Et là Monsieur Hélé ne nous apprend rien du tout, il nous avoue ce qu’il a toujours nié : la Communauté de Communes du Volvestre, qui savait que sa mission principale (collecte des ordures ménagères) allait couter de plus en plus cher, car c’est dans toute l’Europe la même chose, se lance, sans aucune compétence, sans expérience, dans une nouvelle activité : la petite enfance. Et il ne s’agit pas d’un lancement pour expérimenter la chose : 5 crèches, des investissements coûteux et hasardeux, dans des bâtiments souvent inadaptés qu’il a fallu modifier à grand frais. Une idée très vague du coût de fonctionnement de l’opération puisqu’en 2008, alors que seulement 4 crèches étaient ouvertes, le déficit global s’élevait déjà à 700 00 Euros. Mais la décision était une décision « politique » !. Et puis consolons nous, Monsieur Hélé, poursuivant son raisonnement, nous explique que : « Cette compétence (Petite Enfance) coute 1 Millions d’Euros à la Communauté de Communes mais en revanche emploie 70 personnes diplômées »

 

Compte tenu de ces EXPLICATIONS, qui d’ailleurs n’en sont pas, nous ne pouvons que redire ce que nous disons depuis le début :

·         La mise en place puis l’augmentation INADMISSIBLE de la taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères est un racket institué pour boucher le trou d’un budget en fort déséquilibre à cause d’une mauvaise décision « politique ». Cette taxe est, de surcroit, une taxe injuste car elle ne tient compte ni des ressources des occupants du logement, ni même de leur nombre !..

 

·         La Communauté de Communes du Volvestre est très mal gérée : on ne se lance pas dans des activités ou des dépenses quand on n’a pas l’assurance de disposer des ressources correspondantes. On notera que le chiffre annoncé par M. Hellé (1 million d’Euros) est faux car il ne tient compte que des frais de fonctionnement et pas des amortissements.

 

·         Les activités d’une Communauté de Communes ne sont intéressantes, pour les différents membres, que lorsqu’ il y a des moyens ou des personnels à mutualiser. Ce n’est pas le cas de la Petite Enfance où la seule chose qui a été mutualisée est la méconnaissance de la question.

 

·         La garde des jeunes enfants est un problème important que nous ne minimisions pas du tout. Le « mode » de garde choisi est le plus onéreux de tous et n’est pas forcément ce que les parents auraient souhaité.

 

 

·         Quant aux 70 emplois créés, pour une capacité totale de 135 places de crèche, cela fait 1 salarié pour moins de deux enfants !.. Que Monsieur Hellé aille donc s’informer auprès des assistantes maternelles qu’il a mises dans des situations difficiles et qu’il fasse le compte, objectivement, des emplois perdus par ailleurs !..

Alors NON, Monsieur Hellé, faute avouée n’est pas obligatoirement pardonnée. Surtout lorsque l’on s’enfonce dans les contre-vérités et les explications alambiquées pour essayer de faire croire que l’on a raison alors qu’à l’évidence vous avez tord.

 

  Jean Pierre Echavidre

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article
Repost0

commentaires

Stan 21/01/2012 17:32

Bonjour , dans vos articles je ne vois pas de compte rendu concernant le SPANC de la com/com.
Chez moi en Deux sèvres nous avons d'énormes problèmes de compréhension avec les élus à ce sujet (comme partout ailleurs) , la taxe des contrôles qui n'en sont pas , 20' pour contrôler et 100€ de
taxes !!
Et chez vous racontez-nous sur votre blog... Merci à+ sur votre blog.Merci

facon 30/01/2011 10:52


A force de tirer sur la corde elle se casse. Le citoyen n’accorde plus aucune crédibilité à la parole des élus qui ne cessent de «ratatouiller» faute de disposer de véritables arguments. Quant au
député Lemasle il tient la place d’honneur puisqu’il est le responsable des finances communautaires. Tout ceci est pitoyable et j’oserai même méprisable tant les mensonges sont grossiers. Il doit y
avoir de l’ambiance à la Communauté de communes car, cette fois, le bouchon a été poussé bien loin et, probablement, sans rien résoudre.

Le projet des crèches a été mal pensé, et surtout financé en totalité par l’emprunt ce qui coûte cher et fort longtemps. Le niveau de la pression fiscale ne laisse plus de marge de progression car
il est déjà intolérable. En un temps record la marge d’autofinancement a été détruite.

Oser invoquer la création de 70 emplois diplômés pour garder 130 enfants constitue la plus belle démonstration du gaspillage des deniers publics. En créant 3 millions d’emplois non marchands de ce
type la France résoudrait son problème de chômage !!! A condition bien sûr de pouvoir en assurer la charge !!! La dérive du recrutement dans les collectivités territoriales devient une nouvelle
maladie. Elle ne règle en rien le problème du chômage, elle accroît l’impôt, réduit le pouvoir d’achat des ménages souvent modestes et participe à la déstabilisation de notre compétitivité dont
nous avons tant besoin pour retrouver cette croissance qui, elle, crée de vrais emplois.

Tant que nous n’aurons pas une croissance au moins égale à 3% le chômage ne baissera pas. Or cette croissance repose sur seulement trois leviers :

- la consommation des ménages mise à mal par les prélèvements fiscaux, les taxes, l’augmentation des tarifs publics, le renchérissement des denrées,
- l’investissement des entreprises qui doivent avoir des carnets de commandes pleins les rendant optimistes,
- les exportations soumises à la concurrence des coûts de revient et des fluctuations monétaires.

Créer soixante dix emplois non marchands n’a donc aucune valeur économique, bien au contraire.

Notre croissance étant de 1,8% nous sommes donc fort loin du retour à l’équilibre de l’emploi. Ce ne sont certainement pas les collectivités locales complètement débridées dans leurs recrutements
qui vont remplacer ce retour à une croissance forte et à une amélioration durable de l’emploi.

Plutôt que de palabrer, de serrer des mains, d’hausser les épaules quand ils ne savent plus quoi dire, nos élus seraient bien inspirés de prendre quelques cours d’économie. Si leurs discours ne
cessent d’évoluer l’économie elle, applique le principe simple qui veut que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.


BG 29/01/2011 17:34


Ce n'est pas nouveau... aucunes sanctions pour les dilapideurs de l'Etat (ou la région)... Il faut diminuer drastiquement le nombre de fonctionnaires !!!

... Ce qui laissera place à des gens compétents au sein d'entreprises privées...

Par ailleurs, j'ai 4 enfants et n'ai jamais utilisé de crèche pour mes enfants... est-il normal que je paie pour ces dépenses exorbitantes !!!

Pour info je ne gagne pas suffisamment pour être imposable sur le revenu !

BG


jp echavidre 29/01/2011 18:11



Je suis bien d'accord avec vous. La diminution du nombre de fonctionnaires est en marche mais le niveau souhaitable n'est pas pour demain. Quant à ceux dont je parle et que je connais plutôt bien
je peux vous assurer qu'ils s'accrochent à leur poste et qu'ils seront durs à déloger.


En règle générale il n'est PAS NORMAL que le contribuable paye pour des dépenses inconsidérées ou inutiles ou mal gérées. Il n'est pas normal non plus que ce soit les "politiques" qui décident de
tout pour les citoyens !..


La question qui se pose est : QUE FAIRE ? ..



Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens