Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 09:00

Thierry-Lepaon-CGT-defile-1er-mai-2013-Paris.jpg

 

 

Au dessus de la place de la Bastille, flotte un drapeau sur lequel on peut voir un portrait de Staline. A quelques mètres de là, le cortège de la CGT se prépare à braver le pavé de la rue du Faubourg Saint-Antoine, pour rejoindre la place de la Nation, à l’occasion du traditionnel défilé du 1er mai. A l’inverse des autres années, les syndicats manifestent en ordre dispersé. La CGT, Solidaires et la FSU, sont réunis à Paris. La CFDT, le CFTC et l'Unsa sont à Reims.

La CGT revendique 160.000 manifestants dans toute la France. A Paris, le ministère de l'Intérieur dénombre 16.000 personnes. En tête du cortège parisien, Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, reconnaît une "ambiance particulière". "Nous aurions souhaité un 1er mai unitaire. C’est une étape difficile, je le regrette. (…) Nous avons une unité syndicale à reconstruire, il faut le faire rapidement", répète le leader syndical aux micros des journalistes. Lui souhaite "un changement de cap" de la politique menée par le gouvernement et dit "non aux politiques d’austérité".

"Hollande, l'autre pays du chômage"

Le discours est bien moins modéré auprès de certains membres de la CGT. "Des salopes, on n'en veut pas! En signant l’accord sur l’emploi, la CFDT a trahi la classe ouvrière, comme Hollande l’a fait", s’époumone Serge, 69 ans, qui ne digère pas que le syndicat ait validé l’Accord national interprofessionnel sur l’emploi (ANI) en janvier dernier. "Si être syndicaliste, c’est être arriviste, il faut le dire", lance un autre. "On a fait un chèque en blanc au Medef!", dénonce un troisième. "Il faut rappeler qu’il y a une vraie gauche", tonne Sylvie 51 ans, pourtant peu coutumière des défilés du 1er mai. Mais cette fois, "l’ANI et ses 20 milliards de cadeaux fait au Medef" lui ont donné envie de descendre dans la rue, drapeau du PCF à la main. "Hollande, l'autre pays du chômage", peut-on encore lire sur une banderole.

Au milieu des drapeaux de la CGT, se trouvent aussi ceux à l’effigie du PCF et du Front de gauche. Jean-Luc Mélenchon, qui a appelé à un vaste rassemblement contre la politique du gouvernement, est lui aussi présent dans le cortège. Le député et membre du Bureau national du PS, Gérard Filoche, défile également. Sa divergence de vue avec la majorité, il l'assume : "Si mon gouvernement continue comme ça et ne va pas plus à gauche, il va dans le mur!" Tenant de l’aile gauche du PS, il se dit clairement opposé à l'ANI.

"On est des ouvriers, pas des casseurs"

A 15h30, le cortège quitte la place de la Bastille. Aucun des manifestants ne cache sa colère face à la politique menée par le gouvernement. Les salariés de PSA, en grève depuis le 16 janvier, sont venus défendre leur cause : "Les casseurs, c'est les patrons. On est des ouvriers, pas des casseurs", répètent-ils, alors que leur usine doit fermer en 2014. "Notre démarche s’inscrit dans le mouvement de tous les travailleurs confrontés aux licenciements et aux plans sociaux", explique au JDD.fr Marc, 45 ans, dont 17 passés chez PSA. "On se battra comme des lions, on se battra jusqu’au bout", scandent aussi ces salariés désœuvrés

De nombreuses associations de défense des sans-papiers sont aussi dans la foule. En fin de cortège, les communautés issues de différents pays sont aussi venues mener un tout autre combat : "Syrie libre", "Chavez est vivant", peut-on notamment lire sur différentes banderoles. A 16h35, une pluie fine s’abat sur les manifestants et la place de la Nation se remplit peu à peu.

 

Source : leJDD.fr   1er mai 2013

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens