Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 05:00












Drôle de plaidoirie que celle, très attendue, de Me Thierry Herzog (photo) au procès Clearstream. Pendant plusieurs heures, l'avocat de Nicolas Sarkozy s'est escrimé à convaincre le tribunal que Dominique de Villepin a ourdi un complot contre son client.


Plus que la défense de Nicolas Sarkozy, sa mission première, Thierry Herzog a profité de sa longue plaidoirie, lundi au palais de justice de Paris, pour tenter de prouver que trois des prévenus du procès Clearstream avaient œuvré de concert. "Tant Jean-Louis Gergorin qu'Imad Lahoud et Dominique de Villepin se sont associés, se sont entendus", a-t-il tonné. Pour l'avocat, l'ancien Premier ministre est au cœur de la machination qui visait à déstabiliser Nicolas Sarkozy dans l'optique de l'élection présidentielle de 2007.

Très vite, Thierry Herzog avait écarté la question du dédommagement expliquant qu'il ne demanderait pour son client qu'un euro de dommages et intérêts à payer solidairement par les trois prévenus qu'il accuse. Il ne demandera pas non plus, contrairement à l'usage, le remboursement des frais de procédure. L'avocat a également balayé d'un revers de main les accusations de pression exercée sur la justice par le chef de l'Etat. Il a expliqué que c'était lui qui avait convaincu son client de ne pas renoncer à sa constitution de partie civile. "Nicolas Sarkozy est une partie civile comme une autre, n'en déplaise à certains, qui voudraient remplacer la justice par la politique", a-t-il asséné.

 

Réquisitoire ou plaidoirie?


Puis Thierry Herzog a très longuement développé sa théorie selon laquelle, Dominique de Villepin, dès janvier 2004, alors qu'il était ministre des Affaires étrangères, aurait été l'instigateur de cette manipulation d'Etat. En s'appuyant sur des dizaines de pièces d'un dossier qu'il connaît par cœur, l'avocat, quatre heures durant, s'est acharné à prouver que Dominique de Villepin avait menti et a tenté d'étayer ses accusations, au risque d'assommer son auditoire. Plusieurs fois rappelé à l'ordre par le président qui lui faisait remarquer que le temps passait, l'avocat est resté fidèle à sa ligne de conduite, désireux de se montrer exhaustif. Sa tirade pouvait se résumer en une phrase: "Il n'y pas seulement une conviction mais des éléments indiscutables qui montrent que M. Dominique de Villepin a été l'instigateur, a été à l'origine de la machination visant à empêcher Nicolas Sarkozy d'accéder à la présidence de l'UMP".
  

Plusieurs observateurs présents ont jugé sa prestation médiocre, l'estimant trop longue et surtout plus proche d'un réquisitoire que d'une plaidoirie. Au cours d'une suspension de séance, Me Olivier Metzner ne s'est ainsi pas privé de dire tout le mal qu'il pensait de son adversaire. "Je l'ai écouté pendant près de trois heures, je n'ai rien compris", a-t-il lâché. Me Metzner qui prendra la parole mercredi pour la défense de Dominique de Villepin avant celle des autres prévenus jeudi et vendredi. Mardi, c'est le procureur de Paris Jean-Claude Marin qui prendra ses réquisitions.




Source : lejdd.fr  19-10-2009 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens