Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 08:00

Chypre-file-d-attente-banques.jpg

 

Jeudi 21 mars, les autorités chypriotes ont abandonné l'idée d'une taxe sur les dépôts bancaires. La mesure visait à financer le plan de sauvetage européen et avait provoqué de vives tensions sur l'île et à l'étranger. Nicosie mise désormais sur la création d'un fonds d'investissement.

L’annonce de la mesure avait provoqué un tollé à Chypre, mais aussi à l'étranger.  Jeudi 21 mars dernier, l'île a exclu l'idée d'une taxe sur les dépôts bancaires, allant de 6,75%  à 9,9% en fonction des sommes confiées. La mesure devait rapporter 5,8 milliards d'euros dans le cadre du plan de sauvetage européen. "Le sujet de la taxe (n'est) plus sur la table", a ainsi déclaré le président du Parlement Yiannakis Omirou, à l'issue d'une réunion du président Nicos Anastasiades  et des chefs des partis politiques.

Membre de l'Union européenne depuis 2004 et de la zone euro depuis 2008, Chypre doit désormais trouver un nouveau moyen de financer sa part du plan de sauvetage, 7 milliards sur un total de 17 milliards d'euros. Les 10 milliards d'euros restants que l'Union européenne apportera en échange sont conditionnés à cette solution.

La création d'un fonds d'investissement à l'étude

La taxe litigieuse abandonnée, les autorités chypriotes ont présenté, sans plus de détails, un "plan B" : la création d'un fonds d'investissement afin de lever plusieurs milliards d'euros. Cette proposition, adoptée à l'unanimité, est actuellement examinée sur le plan technique et légal par les services juridiques de la République. Un projet de loi est d'ailleurs en préparation et sera présenté en conseil des ministres en fin de journée.

Cette solution de rechange se met en place alors que jeudi la Banque centrale européenne (BCE) a actionné un compte à rebours en précisant qu'elle couperait le robinet des liquidités aux banques chypriotes, faute d'accord acceptable entre Nicosie et ses trois bailleurs de fonds : la BCE, l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI). Le versement de ces liquidités d'urgence "ne pourront être envisagées que si un programme UE-FMI est en place qui assure la solvabilité des banques concernées", a souligné l'institution.

Les capitaux placés en vue d'être bloqués?

L'ultimatum de la BCE s'ajoute à une tension déjà forte dans l'île, mais aussi à Bruxelles ou à Moscou, une grande partie des fonds déposés dans les banques de l'île méditerranéenne étant russes. Les files d'attente s'allongent à Nicosie devant les distributeurs automatiques de la Laiki bank, deuxième banque de l'île dont les clients redoutent la fermeture.

L'Union européenne cherche d'ailleurs à convaincre les autorités chypriotes de  bloquer les capitaux placés dans les établissements bancaires de l'île afin d'éviter leur faillite. Alors que les banques doivent rester fermées jusqu'à mardi, de nombreux ordres ont été donnés afin de virer les milliards d'euros placés dans les banques de l'île dès la reprise des activités. Un montant de sept milliards a été évoqué, mais il serait en réalité plus important.

 "Les autorités chypriotes ont trois choses à faire d'ici mardi : présenter un plan B crédible et viable pour remplacer le plan de sauvetage rejeté par le Parlement, instaurer un blocage sur une longue période des capitaux placés dans les banques, et préparer la fusion entre les deux principales banques en difficultés", a expliqué à l'AFP une source européenne qui a souhaité conserver l'anonymat. Sinon, Chypre risque d'être exclue de la zone euro.

 

Source : leJDD.fr  21-03-2013

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens