Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 18:00

 

Jacques-Chirac-Francois-Hollande-correze.jpg

 

 

Samedi 11 juin dernier, Jacques Chirac en Corrèze déclarait, suffisamment fort pour que tout le monde l’entende, qu'il allait voter pour François Hollande en 2012. Alors qu’ils s’étaient retrouvés pour un déjeuner au Musée Jacques Chirac, l’ancien Président refait l’éloge de François Hollande, Hollande rougit, Chirac lui chuchote : "J’aime beaucoup Alain [Juppé] mais comme il ne sera pas candidat, je voterai pour toi". Hollande n’en demande pas tant mais s’éloigne un peu. Les collaborateurs de Jacques Chirac le prient de se taire. Chirac en rajoute à voix plus haute : "Mais si, je peux dire que je voterai Hollande, je fais ce que je veux". Dimanche, l'ancien président de la République a relativisé ses propos, apportant quelques précisions et regrettant l'interprétation qui en a été faite.

Il n'avait pas prévu l'ampleur qu'allaient prendre ses propos. Alors, dimanche, face aux nombreuses réactions, Jacques Chirac a rétropédalé. L'ancien président de la République est en effet revenu sur sa déclaration de la veille où, lors d'une visite du musée qui lui est dédié à Sarran (Corrèze), il avait lancé qu'il voterait pour François Hollande en 2012. "Sauf si Alain Juppé se présentait". "Je tiens à apporter les précisions suivantes : il s'agissait d'humour corrézien entre républicains qui se connaissent de longue date", a affirmé Jacques Chirac, dimanche, dans une déclaration à la presse.

"Je déplore que cela ait pu être interprété autrement", a-t-il ajouté. Avant de poursuivre, répétant ce qu'il avait déjà dit à plusieurs reprises, qu'il ne "prendrait pas part au débat politique et en particulier à celui de la campagne présidentielle". "C'est un choix et un principe auxquels je me suis tenu depuis la fin de mon mandat", a assuré l'ancien chef de l'Etat. Déjà, dans une interview au Figaro de samedi, Jacques Chirac indiquait ne pas vouloir "s'immiscer dans le débat à venir". "Ce n'est pas mon rôle", précisait-il.

François Hollande – qui a, selon Jacques Chirac, les qualités d'un "homme d'Etat" – avait dès samedi anticipé les probables réactions de la classe politique. En Corrèze, suite aux propos de l'ancien président de la République, le candidat à la primaire du PS avait tenu à prendre cette déclaration sur le ton de la plaisanterie : "C'est pour énerver ses amis, c'était sur le mode du sourire", tempérait-il alors, ajoutant qu'il ne fallait surtout pas y "voir une déclaration" de soutien en vue de 2012.

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Philo47 12/06/2011 21:21


Chez M.CHIRAC, ça sortait du coeur et c'était très sérieux. Il va voter sans aucun doute F HOLLANDE.


jp echavidre 12/06/2011 22:56



Je pense également que cela était sincère de la part de jacques Chirac. C'est son entourage qui a du lui suggérer de faire un démenti pour ne pas déclencher une polémique !..


 


J.P.E



Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens