Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 19:00










Comme un pied de nez au monde de la finance qui fête le grand retour des bonus, BMW se veut un modèle de cohésion sociale : le constructeur allemand va indexer dès 2010 les évolutions salariales de ses dirigeants sur celles de ses ouvriers. La formule est inédite parmi les groupes du DAX, l'indice vedette de la Bourse de Francfort.

 

En pourcentage, les cadres supérieurs ne pourront plus prétendre à des hausses de revenus supérieures à celles des salariés qui travaillent à la chaîne. Le calcul s'appliquera à la part variable de la rémunération des managers. "Nous nous assurons ainsi que l'écart ne se creuse pas au sein de l'entreprise", a expliqué le directeur des ressources humaines de BMW, Harald Krüger, le 25 octobre dans un entretien à la Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung (FAS). Actuellement, un membre du directoire gagne en moyenne vingt-cinq fois plus qu'un salarié lambda.

L'initiative fait mouche, alors que le montant des émoluments accordés aux grands patrons fait régulièrement polémique outre-Rhin. D'autant que les disparités entre le haut et le bas de l'échelle sont parfois impressionnantes.

Ainsi, chez Porsche, la direction s'est partagée, en 2008, 143 millions d'euros à six. On estime que plus de 77 millions d'euros sont tombés dans l'escarcelle du seul Wendelin Wiedeking, l'ex-patron de la société, déchu en juillet 2008. Autorité morale outre-Rhin, le président de la République, Horst Köhler, a plusieurs fois appelé les élites économiques à faire en sorte que le fossé ne se creuse pas entre eux et le reste de la société. Surtout après des années de modération salariale imposée par les employeurs à leur personnel.

 

Bulletin de bonne conduite

 

BMW vise-t-il à se faire attribuer un bulletin de bonne conduite ? Ou le groupe aurait-il l'ambition de voir son modèle faire école dans le secteur financier ? A l'heure où les banques de Wall Street et de la City se remettent à distribuer des bonus faramineux, BMW "montre qu'on peut faire autrement", note, admiratif, le quotidien des affaires Handelsblatt. Le directeur du personnel de la société, Harald Krüger, ne pense d'ailleurs pas grand bien des primes. "Quand on a besoin d'argent, de bonus, pour stimuler la motivation, cela entretient un mauvais climat pour le développement de l'entreprise", estime-t-il dans la FAS. Et de se réjouir : "Nos collaborateurs sont motivés, et nous n'avons pas besoin de leur mettre une carotte devant le nez pour les faire avancer."

Ironie du sort : le puissant syndicat de la métallurgie IG Metall a annoncé, lundi, vouloir renoncer à des revendications trop élevées lors des prochaines négociations salariales afin de donner la priorité au maintien de l'emploi. Les cadres supérieurs pourraient bien avoir à se préparer eux aussi à une période de vaches maigres...

 

Source : lemonde.fr  27-10-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens