Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 11:00

  Cecile-Duflot-assemblee-nationale.jpg

 

 

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne manque pas d’air !.. Après s’être fait remarquer en venant en jean le jour de la photo du gouvernement Ayrault, après la distribution des légions d’honneur le 14 juillet qui avaient fait jaser,. après surtout la prise de position des écologistes vis-à-vis du traité européen qui aurait du conduire madame Duflot à démissionner du gouvernement, la Ministre du Logement a provoqué une nouvelle escarmouche à l'Assemblée nationale. Elle a sèchement repris l'ancien président UMP de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer en exigeant d'être appelée Madame "la" ministre.

"Je voudrais interroger Madame le ministre sur cette idée qui consisterait à vouloir faire de la France un pays où les citoyens seraient tous des locataires de logements sociaux (...). Pourquoi faire de la France le seul pays où l'on condamnerait nos compatriotes à rester locataires toute leur vie et refuser les ouvertures en faveur de l'accession sociale à la propriété?", avait ironisé dans l'après-midi à la tribune Bernard Accoyer.

Prenant la parole dans la foulée, Cécile Duflot s'est emportée contre député de Haute-Savoie: "Il n'est pas possible de tout dire M. Accoyer, de prendre cette envolée lyrique pour parler des habitants de ce pays qui seraient condamnés à être locataires toute leur vie. 1,7 million de familles attendent un logement social, c'est ça la réalité, et ne se sentent pas condamnées".

Avant de se rasseoir au banc du gouvernement, la ministre, visiblement remontée, s'est exclamé: "C'est ça, je ne connais absolument pas le problème du logement. En revanche, ce que je sais M. Accoyer, c'est que je suis une femme. Je vous prierai donc de m'appeler Madame la ministre". "Sinon je me verrai dans l'obligation de vous appeler, Monsieur le député, avec un +a+ ce qui ferait Monsieur la député. Ce serait aussi désagréable à votre égard qu'au mien", a-t-elle conclu.

Mais Bernard Accoyer ne s'est pas arrêté là et a récidivé sur Twitter. Quelques heures plus tard, il publie sur son compte un message où il appelle une nouvelle fois Cécile Duflot "madame 'le' ministre", en insistant sur l'article défini:

La circulaire Jospin de 1998 encourageait le recours au féminin "pour les noms de métier, fonction, grade ou de titre". L'usage est ainsi peu à peu entré dans les mœurs politiques. Mais Michèle Alliot-Marie, qui fut ministre pendant 9 ans, a toujours refusé que le féminin soit employé pour la définir.

Toutefois l'Académie française, qui n’avait que faire des désirs de Lionel Jospin, s'est toujours expressément opposé à l'emploi du "la" en ce qui concerne les ministres femmes. Les Académiciens évoquent "une faute d'accord résultant de la confusion de la personne et de la fonction".

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Facon 30/09/2012 10:04

Dans tout ceci on ne retient que l'écume des choses ... Alors que madame Duflot évacue ses responsabilités sur le traité elle revendique avec force son statut de ministre. En outre Jospin avait
tranche pour "le" mais c'est vrai elle n'est pas socialiste. En plus Accoye n'était pas agressif c'est un homme de mesure bien élevé. Sa réaction était donc inutile,déplacée et fort peu conforme à
son manque de courage politique. Épisode à ranger dans la catégorie diversions et fuites en tous genres..

B.GUERBET 29/09/2012 20:59

Et dire qu'on a de plus en plus de ministres qui ne connaissent pas le français...
Moi on m'a toujours appris que un ministre est un mot masculin singulier... mais c'est vrai qu'aujourd'hui comme les hommes sont de plus en plus féminins et les femmes de plus en plus masculines,
on arrive à une belle confusion de genre...

La société se détraque de plus en plus...

Zemmour a écrit un bouquin intéressant là dessus: "Le premier sexe".

http://www.amazon.fr/Le-Premier-Sexe-Eric-Zemmour/dp/2207257444

facon 29/09/2012 01:46

Comme chantait Brassens " quand on est con on est con" ou alors devrais je dire "quand on est conne on est conne"

Le jour où elle sera (enfin) virée elle va nous manquer madame LA Ministree (avec deux e) ...

Il y a vraiment des c.... qui s'ignorent

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens