Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 15:30

Francois-Hollande-Bernard-Cazeneuve-economies-budget-2014.jpg

 

Cette fois la décision est prise ( ?) et par la Président François Hollande lui-même !..Une dizaine de ministres vont perdre des crédits pour redresser les comptes. Un test politique alors que la grogne monte chez les syndicats de fonctionnaires.

Le couperet est tombé pour une dizaine de ministres. Écologie, Défense, Agriculture, Sport… verront leurs moyens amputés de l'ordre de 800 millions d'euros net l'an prochain. Les économies annoncées par le gouvernement se concrétisent. Le budget de l'État doit ainsi baisser en valeur absolue. Du jamais-vu sans doute depuis les années 1930, mais à l'époque il s'agissait de lutter contre l'inflation.

Jusqu'ici, les gouvernements Fillon puis Ayrault ont stabilisé l'évolution des dépenses, qui grimpent spontanément d'environ 10 milliards d'euros par an à cause des retraites et de l'avancement des fonctionnaires, des allocations… Le budget pour 2014 monte donc d'un cran dans la rigueur. Ses premières orientations seront débattues mardi 2 juillet à l'Assemblée et jeudi 4 juillet au Sénat. Elles sont inscrites dans le rapport du député Christian Eckert (PS) publié vendredi et dans un document de Bercy dont le JDD a eu copie.

L’écologie en forte baisse

Charge aux ministres d'assumer, alors que les fonctionnaires menacent de faire grève à la rentrée contre l'absence d'augmentations et la réforme des retraites. "Le Président et le Premier ministre ont rendu leurs arbitrages, c'est à chacun de faire la pédagogie de son budget", souligne un conseiller du gouvernement. Delphine Batho est au premier rang. La titulaire de l'Écologie voit ses crédits tomber de plus de 500 millions d'euros, davantage que la Défense, et son administration perd plus de 1.000 postes, opérateurs compris. Elle nuance. "Mon ministère n'est pas moins bien traité que les autres. La baisse concerne à 75% des crédits dévolus à l'agence pour les infrastructures de transports, dont le financement se fera par la taxe poids lourds. Il y a des efforts, une situation qui n'est pas facile, mais nous avons préservé l'écologie et notamment la biodiversité", explique-t-elle. Batho compte sur la relance des investissements pour la transition énergétique, annoncés d'ici dix jours, et la fiscalité écologique – qui reste une inconnue – pour prouver que l'environnement est une priorité gouvernementale. Mais les écologistes s'impatientent. Le sénateur Jean-Vincent Placé regrette vivement que les questions écologiques soient "très secondaires pour ce gouvernement".

Nouvelles coupes dans les ambassades

Pour sa part, Laurent Fabius assumera de nouvelles coupes dans les ambassades et consulats. Les Affaires étrangères et l'Aide au développement perdent 136 millions d'euros. L'Agriculture n'est pas mieux lotie (– 167 millions). Stéphane Le Foll a déminé le terrain hier en promettant une "surprime" de PAC aux petites exploitations. Aurélie Filippetti, elle, devra composer avec 69 millions d'euros en moins. La ministre de la Culture doit relancer la chasse aux coûts dans certains bastions syndicaux : Radio France, l'INA, l'AEF, etc.

Hollande et Ayrault ont aussi imposé des efforts supplémentaires pour financer les créations de postes. Comme annoncé, la ­Défense perd près de 8.000 militaires et Bercy continue de supprimer des emplois avec l'informatisation entamée depuis une dizaine d'années. L'Éducation nationale est toujours le ministère le plus gâté. Michel Sapin obtient des crédits, il pourra renforcer Pôle emploi l'an prochain.

Cela suffit-il pour redresser les comptes du pays? Hollande a rappelé en marge du sommet de Bruxelles sa volonté de "tenir les dépenses". Il y va de la crédibilité de la France sur les marchés et de ses engagements européens. Mais Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, presse ses anciens camarades socialistes d'en faire davantage. Notamment à la Sécurité sociale. Il a préconisé jeudi de geler temporairement l'évolution des allocations retraite, famille, logement, etc. Sauf pour les plus modestes. L'ancien président de la commission des finances fournit aussi un audit clés en main pour réformer l'État, quand la "modernisation de l'action publique" lancée par Ayrault avance prudemment. Hollande a jugé certaines idées de Migaud "pertinentes", sans préciser lesquelles.

 

Source : leJDD.fr  1er juillet 2013

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens