Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 11:30

Ayrault-Matignon-Conseil-des-ministres-budget-de-combat.jpg 

 

Le Conseil des ministres a adopté vendredi 28 septembre le projet de loi de finance 2013. Le plan prévoit notamment 10 milliards d'économie sur les dépenses de l'Etat. Pour y parvenir, 12 298 postes devraient être supprimés dans les ministères (compensés en partie par 11 000 créations de postes dans les domaines de l'éducation, la police et la justice).

Mais surtout, les dépenses de fonctionnement des ministères seront globalement réduites de 5%, portant l'effort global à 2,8 mds d'euros. Les ministères de l'Economie, de la Culture, de la Défense, de l'Ecologie, de l'Agriculture seront les plus touchés par la réduction des dépenses ou des effectifs.

Défense

Pour réaliser des économies, l'Etat envisage de réduire de manière significative les effectifs au sein de la Défense. Sur les 380 000 postes de fonctionnaires, 7 234 seront ainsi supprimés en 2013, le ministère le plus impacté par les diminutions d'effectifs.

Les dépenses d'entraînement des hommes et de maintien en condition du matériel devraient également diminuer quelque peu. Environ 5,5 milliards d'euros de commandes vont enfin être reportés. En revanche, les dépenses de la dissuasion restent inchangées à 3,5 milliards d'euros tout comme les provisions pour les opérations extérieures qui sont maintenues à 630 millions d'euros.

Culture

La culture fait clairement les frais des nécessaires économies de l'Etat. Avec un budget de 2,43 milliards d'euros prévu pour 2013, la baisse pour le ministère s'élève à 4,3% par rapport à cette année. La baisse devrait d'ailleurs se poursuivre jusqu'en 2015. De nombreux projets culturels lancés sous l'ère Sarkozy vont être tout simplement abandonnés. D'autres seront redimensionnés ou reportés.

La Maison de l'histoire de France et le musée de la photographie à Paris ne verront jamais le jour. La tour de Médicis à Clichy-Montfermeil (Seine-Saint-Denis) et la construction d'une salle supplémentaire pour la Comédie-Française seront «repensés».

Les opérateurs de l'Etat financés par la mission culture (musées nationaux, monuments, théâtres et opéras...) verront leurs subventions diminuer de 20 millions d'euros par rapport à 2012. Les plus fragiles perdent 1 % de subvention, les plus solides (Opéra de Paris, Louvre, Orsay, Grand Palais, Centre des monuments nationaux...) cèdent 2,5 % auxquels s'ajoute un prélèvement exceptionnel dans leur fonds de roulement. Au total, c'est donc une baisse d'au moins 7 % que vont enregistrer les gros établissements.

Mais c'est sans doute le Centre national du cinéma (CNC), qui va payer le plus lourd tribu, perdant d'un seul coup 150 millions d'euros, tandis que France Télévisions va voir son budget amputé de 85 millions d'euros.

Economie et Finances  

Avec 2 353 suppressions de poste, Bercy est le second ministère impacté par les réductions d'effectifs après celui de la Défense. La direction générale des finances publiques fournira le plus gros effort, avec un peu plus de 2 000 postes en moins. Les douanes ainsi que l'administration centrale compléteront l'effort.

Dans le même temps, les dépenses d'investissement et de fonctionnement vont diminuer de 4,6%. Des opérateurs comme UbiFrance (export) ou Atout France (tourisme), verront leurs crédits d'intervention diminués de 10 %, en plus d'une baisse de leurs effectifs.

Ecologie

Un gros effort est demandé au ministère de l'Ecologie dont le budget passera de 8 milliards à 7,64 milliards d'euros. Le ministère de Delphine Batho sera l'un des plus importants «contributeurs» au projet de loi de finances. D'ici à 2015, la ministre verra  les moyens alloués pour la biodiversité, l'énergie, la prévention des risques et météo, ramenés à 7,1 milliards d'euros. 614 emplois vont également être supprimés cette année au sein du ministère. Pour réaliser des économies, un réexamen des projets de nouvelles lignes de TGV et des autoroutes est prévu.

Des recettes fiscales supplémentaires devraient être obtenues grâce à la taxation des activités polluantes et au durcissement du malus automobile qui devrait générer plus de 150 millions d'euros en 2013.

Agriculture

Les crédits alloués au budget du ministère de l'Agriculture, de l'alimentation et de la forêt atteindront 3,1 mds d'euros en 2013, soit une baisse près de 5 %. 320 emplois devraient également être supprimés au sein du ministère de Stéphane Le Foll. Quant aux établissements sous tutelle du ministère, ils n'auront pas le choix et devront eux aussi réduire leurs dépenses.

 

Source : LeParisien.fr 28-09-2012

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens