Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 11:00

 

birmanie-junte-militaire-dissoute.jpg

 

C’est sûr de lui et satisfait du devoir accompli que le généralissime Than Shwe (photo) tire sa révérence. L'homme qui tyrannise la Birmanie depuis 1992 se retire de la vie publique. La junte militaire qu'il dirigeait a été dissoute mercredi  30 mars dernier. Ses pouvoirs ont été transférés à un nouveau président, Thein Sein. Et il n'est plus commandant en chef des armées. Officiellement la Birmanie est devenue une démocratie comme une autre. C’est au moins l'image qu’elle voudrait donner au monde mais la réalité est, malheureusement, tout autre !..

Voilà donc claironnée la «nouvelle ère de démocratie disciplinée».Les panneaux géants installés aux carrefours où le Conseil d'État pour la paix et le développement rappelait que «ceux qui tentent de détruire l'armée sont des traîtres» et qu'il fallait «écraser les éléments destructeurs» ont d'ailleurs disparu. Partout, SPDC, l'acronyme de la junte a été gommé. Le drapeau national a changé. Et le pays est devenu la «République de l'Union du Myanmar». Un toilettage complet pour donner l’illusion d’un changement radical !..

Mais comment imaginer que l'armée qui domine l'ensemble des institutions, de l'économie et de la société birmane lâche prise et entame des réformes démocratiques? «Derrière le masque d'un gouvernement civil, la structure du pouvoir militaire reste en place»,estime Bertil Lintner, auteur de nombreux ouvrages sur la Birmanie. La junte avait rendu à la vie civile 70 officiers supérieurs pour qu'ils se présentent au scrutin du 7 novembre dernier.Ils sont tous aujourd'hui parlementaires..Thein Sein, le nouveau président, est lui-même un ancien général de l'armée. Et selon les termes de la Constitution, le quart des sièges du Parlement a été réservé aux militaires. Confortée par sa victoire aussi suspecte qu'écrasante, la junte revendique sa mutation en un régime civil tout en conservant le pouvoir.

Quant au funeste maître de la Birmanie, il laisse une fois encore planer le doute sur ses intentions. Plusieurs analystes expliquent qu'au totalitarisme d'un seul homme va succéder un régime autoritaire dont le pouvoir sera réparti entre plusieurs mains, au sein de l'exécutif et du législatif, du parti politique créé par la junte et de l'armée.

Retraite dorée

Mais en mettant en avant Thein Sein, un homme effacé et docile, qui lui doit sa carrière, Than Shwe pourrait continuer de tirer les ficelles en coulisses. À 78 ans, l'homme qui a été un expert des purges internes, aurait pris ses précautions. Dans les faubourgs de la capitale qu'il a fait sortir de la jungle et qu'il a baptisée «La demeure des rois»,Than Shwe aurait fait construire seize résidences cossues réservées aux puissants. Selon les planches d'architecte que l'opposition birmane s'est procuré, devront s'installer autour de lui, Maung Aye, son ancien numéro deux, le président Thein Sein, Thura Shwe Mann, ancien général devenu président de la Chambre basse de l'Assemblée, des généraux et des parlementaires triés sur le volet. Une manœuvre pour garder un œil sur ceux qui comptent dans le pays et maintenir un contrôle total sur le nouvel ordre politique.

 

«Après avoir construit un Parlement qu'ils ont rempli de robots, voilà que nos généraux se condamnent eux-mêmes à la résidence surveillée», s'amuse l'opposante birmane Aye Aye Ma.

Étouffée par des années de misère et de répression, la population birmane n'attend rien de ce nouveau régime. Son seul espoir reste la célèbre opposante Aung San Suu Kyi, libérée en novembre après avoir passé 15 des 21 dernières années, soit derrière les barreaux, soit enfermée, seule, dans sa villa blanche qui borde le lac Inya en plein cœur de Rangoon. Paradoxallement la prix Nobel de la paix était plus écoutée par l'occident quand elle était en résidence surveillée que maintenant qu'elle est libre !..

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens