Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 12:00











L'opposante birmane Aung San Suu Kyi, maintenue en résidence surveillée par le régime militaire, est apparue en public dans un hôtel de Rangoun mercredi, accompagnée d'un haut diplomate américain avec lequel elle s'est ensuite entretenue.

 

Âgée de 64 ans, la "Dame de Rangoun" était vêtue d'une tenue traditionnelle rouge bordeaux et s'est brièvement présentée aux photographes étrangers à l'hôtel Inya Lake. Elle n'a fait aucune déclaration et s'est rapidement enfermée dans une chambre de l'établissement avec le secrétaire adjoint américain pour l'Asie de l'Est et le Pacifique, Kurt Campbell, et son assistant Scot Marciel. Kurt Campbell est le plus haut responsable américain à se rendre en Birmanie depuis la visite en 1995, sous l'administration Clinton, de Madeleine Albright, alors ambassadeur des États-Unis aux Nations unies.

Les deux diplomates américains sont arrivés en Birmanie mardi 3 novembre pour tenter de reprendre le dialogue avec l'un des pays les plus fermés du monde, s'entretenant notamment avec plusieurs organisations proches du régime à Naypyidaw, la capitale du pays depuis 2005. Mercredi matin, ils ont rencontré le Premier ministre de la junte Thein Sein avant de s'envoler pour Rangoun, située à quelque 400 kilomètres plus au sud. Le généralissime Than Shwe, homme fort du régime, devrait pour sa part demeurer inaccessible.

 

Dialogue avec la junte

 

Aung San Suu Kyi, figure de proue de la Ligue nationale pour la  démocratie (LND), principal parti d'opposition en Birmanie, avait remporté haut la main les dernières élections en 1990, mais n'a jamais été autorisée à exercer le pouvoir. Elle a été condamnée en août à 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence, peine confirmée en appel le 2 octobre, ce qui l'écarte de facto des élections promises par la junte en 2010. Elle a été privée de liberté pendant 14 des 20 dernières années.

La visite des Américains intervient alors que Washington veut adjoindre aux sanctions économiques un dialogue avec la junte. Aung San Suu Kyi a elle-même initié un rapprochement avec Than Shwe en lui proposant par courrier il y a quelques semaines d'intercéder auprès des Occidentaux pour permettre à terme la levée des sanctions économiques. Elle a pu rencontrer par deux fois le ministre du Travail et officier de liaison du régime, alors qu'ils ne s'adressaient plus la parole depuis janvier 2008. Et elle avait ensuite débattu des sanctions avec des diplomates étrangers en poste à Rangoun.





Source : lepoint.fr   04-11-2009 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens