Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 17:00

Barack-Obama-veut-faire-payer-un-peu-plus-les-riches.jpg

 

 

Pour sa première allocution officielle depuis son retour à Washington, Barack Obama a parlé économie et jugé indispensable que les riches "paient un peu plus d'impôts". Une idée qui ne plait pas du tout au camp Républicain qui se prépare à continuer les combats parlementaires!..

C'était son premier discours officiel de président - réélu - des Etats-Unis. Pendant dix minutes, Barack Obama a évoqué vendredi 9 novembre dernier la situation économique du pays. Et il a jugé indispensable que les Américains "les plus riches paient un peu plus d'impôts" pour parvenir à une réduction du déficit, lors d'une allocution dans la salle d'apparat de la Maison-Blanche, entouré de son équipe. "Nous ne pouvons pas simplement couper dans les dépenses pour revenir à la prospérité. Si nous voulons sérieusement réduire le déficit, il nous faut combiner des coupes avec des recettes, cela veut dire qu'il faut que les Américains les plus riches paient un peu plus d'impôts", a-t-il insisté.

Estimant que les électeurs n'avaient pas voté pour de la "politique politicienne", Barack Obama a également annoncé qu'il allait convier les chefs de file démocrates et républicains du Congrès la semaine prochaine pour tenter d'éviter le "mur budgétaire". L'invitation s'adresse notamment au chef de file de la majorité républicaine à la Chambre des représentants John Boehner - opposé à toute hausse d'impôts sur les ménages les plus aisés - et au leader de la minorité démocrate dans la même assemblée Mitch McConnell.

"Je suis ouvert aux nouvelles idées"

S'il affirme qu'un "compromis" est nécessaire, le président américain a toutefois énoncé une position de fermeté à l'orée de la bataille à venir avec ses adversaires. Et rappeler l'importance accordée par les Américain, selon lui, à sa conception de la lutte contre les déficits et la dette. "Cela a été un débat central pendant cette élection, cela a été débattu à l'envi. Mardi soir, il s'est avéré que la majorité des Américains étaient d'accord avec mon approche", a affirmé Barack Obama, se disant toutefois "ouvert aux nouvelles idées". Mais « je refuse toute approche qui ne serait pas équilibrée entre baisse des dépenses et hausse des recettes », a-t-il expliqué.

Reprenant ses arguments de campagne, le locataire de la Maison-Blanche a indiqué qu'il refuserait de "demander aux étudiants et à la classe moyenne de rembourser tout le déficit alors que des gens comme moi, qui gagnent plus de 250.000 dollars (par an) ne se voient pas demander de payer un sou d'impôts de plus". "Ça, je ne le ferai pas", a-t-il conclu.

Peu après cette allocution, son porte-parole Jay Carney a indiqué que Barack Obama répondra aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse mercredi prochain.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens