Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 10:00












Drôle de comité d'accueil ? Pour sa première tournée en Asie, qui débute du côté de l'ami japonais à Tokyo, Barack Obama aura la mauvaise nouvelle d'apprendre que Kaboul et Peshawar ont raisonné au bruit des attentats. Comme un signe alors que le président américain a promis à ses soldats jeudi de leur fournir prochainement une stratégie claire sur le combat que mène la première armée du monde en Afghanistan.

 

Vendredi matin 13 novembre, un attentat suicide à la voiture piégée a frappé un convoi de véhicules civils à proximité d'une base militaire américaine à Kaboul, faisant plusieurs blessés, a déclaré la police. L'explosion a eu lieu à une centaine de mètres du camp Phoenix, une importante base américaine également utilisée par les autres contingents de la coalition de l'Otan. Elle est située non loin de l'aéroport de Kaboul. A Peshawar, au Pakistan, au moins neuf personnes ont été tuées et une trentaine d'autres blessées, là aussi dans un attentat suicide à la voiture piégée contre un bâtiment des services de renseignements militaires.

 

C'est dans ces conditions que le 44e président américain, hésitant et pris en étau entre son état-major et l'opinion publique sur la stratégie à suivre en Afghanistan, débute sa tournée asiatique, la première depuis son accession à la Maison blanche le 20 janvier. Il doit publier, en compagnie du Premier ministre japonais Yukio Hatoyama une déclaration commune destinée à resserrer des liens distendus par la présence militaire américaine sur le sol nippon. "Je veux faire de cette rencontre un sommet qui montre l'importance des relations américano-japonaises dans un contexte mondial", a déclaré Hatoyama à la presse vendredi matin avant l'arrivée d'Obama.

 

L'urgence afghane


D'après la presse japonaise, les deux dirigeants devraient convenir dans leur déclaration de travailler ensemble pour promouvoir le désarmement nucléaire et appeler la Corée du Nord à reprendre les discussions sur son programme nucléaire, ainsi que l'Iran à lever les doutes sur ses activités atomiques. Les deux leaders concluront aussi un accord de coopération dans le développement des technologies "vertes" et le nucléaire civil. Cinq domaines seront concernés: réseaux électriques propres, capture et stockage du carbone, énergie nucléaire, recherche, et énergies renouvelables. Les Etats-Unis et le Japon devraient aussi appeler à une baisse des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial de 80% d'ici à 2050 mais sans fixer d'objectifs à moyen terme, croit savoir le quotidien économique Nikkei.

Loin du théâtre des opérations afghan, Barack Obama devra néanmoins réfléchir, et vite, à la stratégie à adopter. Avant de s'envoler vers Tokyo, le président américain a tenu un discours à ses soldats sur une base aérienne en Alaska lors d'une escale sur sa route vers le Japon. "Je ne risquerai pas vos vies si ce n'est pas nécessaire pour les intérêts vitaux de l'Amérique. Et si c'est nécessaire, les Etats-Unis d'Amérique seront avec vous", a déclaré Barack Obama.

 

Selon plusieurs responsables, le président américain a souhaité que soit clarifiée la date à laquelle l'armée confiera la responsabilité de la sécurité du pays aux forces afghanes. "Il est important d'examiner comment nous allons envoyer des gars là-bas mais aussi comment nous allons les en sortir", a déclaré le porte-parole de la Maison blanche, Robert Gibbs, aux journalistes accompagnant Obama en Asie. Gibbs a redit que la décision du président américain sur le nombre de soldats envoyés en renfort ne serait pas annoncée avant la fin de sa tournée asiatique, le 20 novembre. Une énième réunion à la Maison blanche devrait avoir lieu avant l'annonce, a-t-il précisé. L'option d'envoyer 30 000 hommes semble gagner du terrain, notamment auprès du chef du Pentagone, Robert Gates, et du chef d'état-major interarmes, l'amiral Mike Mullen. Après le Japon, Barack Obama se rendra à Singapour pour le sommet des dirigeants de l'Apec, puis en Chine et en Corée du Sud où l'attendent d'autres dossiers épineux. L'Afghanistan, de près ou de loin, se rappellera sans doute à lui d'ici là.

 

   
Source : lejdd.fr  13-11-2009         

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens