Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 07:00

sem12juii-Z34-Jean-Marc-Ayrault-discours-de-politique-gener.jpg

 

 

Devant les députés, Jean-Marc Ayrault a tenu mardi 3 juillet dernier un (très) long discours de politique générale, énumérant les principales propositions du candidat Hollande pendant la campagne des élections présidentielles. L’Assemblée lui a tout de même voté la confiance à une très large majorité !.. Mais ceux qui attendaient des précisions sur les tours de vis budgétaires en préparation en sont pour leur frais…

Parmi les écueils des discours de politique générale, exercice auquel s'est plié mardi Jean-Marc Ayrault, l'un de ceux les plus souvent cités est la tentation du catalogue. Le Premier ministre de François Hollande est tombé dans le "piège" : pendant 1h45, il a énuméré les principales propositions de son président et a précisé leur mise en application. Seul le malaise d'un député socialiste, qui a dû nécessiter l'intervention des huissiers et une suspension de séance de deux minutes, a mis en pause ce long discours.

Malgré les très nombreuses protestations venues des bancs de l'UMP, Jean-Marc Ayrault, imperturbable, a donc égrené le programme de la majorité, débutant sa tirade par un couplet attendu sur le contexte de crise et la situation des comptes publics. Il a ainsi exhorté le "peuple" français à "une mobilisation" face à "une crise sans précédent" qui "menace notre modèle social et républicain", assurant qu'il n'était "pas trop tard pour agir et réussir".

Révision à la baisse des prévisions de croissance

"Le poids de la dette est devenu écrasant. L'Etat verse ainsi près de 50 milliards d'euros par an à ses créanciers", a ensuite déclaré le Premier ministre. Cette phrase a toutefois été le seul trait de pessimisme de Jean-Marc Ayrault, qui a banni le mot "austérité" de son discours." De même, il n'y aura pas de "tournant de la rigueur", a-t-il assuré.

Se projetant vers la fin du mandat, il a rappelé l'objectif du retour à l'équilibre budgétaire en 2017, passant par une réduction du déficit public à 4,5% du PIB cette année. En revanche, et c'est là la seule surprise de son discours de politique générale, Jean-Marc Ayrault a annoncé que le gouvernement abaissait ses prévisions de croissance à 0,3% pour 2012 et à environ 1,2% pour 2013, contre 0,4% et 1,7% attendus jusqu'à présent. Cette nouvelle prévision est cependant légèrement en retrait sur celle du programme économique du candidat François Hollande, bâti sur une hypothèse de croissance de 0,4%. "La prudence et la sincérité nous conduisent à anticiper" ces nouveaux chiffres, a-t-il justifié.

Annonces en série

Au rang des annonces, le Premier ministre a, entre autres, annoncé l'ouverture jeudi 5 juillet d'une consultation, attendue, sur "la refondation de l'école" ou encore "un plan de lutte contre la grande pauvreté" – présenté "sans retard". Autre sujet sociétal sensible, le mariage et l'adoption seront ouverts aux couples homosexuels au 1er semestre 2013, a promis Jean-Marc Ayrault. Cette même année, un nouveau livre blanc sur la Défense sera proposé à l'étude aux parlementaires.

Parmi les projets à venir, une loi-cadre pour une agriculture "diversifiée, durable et performante" a été confirmée, tandis qu'une réforme "profonde" du code minier a été annoncée. Plus généralement, les sujets écologiques seront traités "dès la rentrée" dans le cadre d'une "conférence environnementale sur la transition énergétique et la biodiversité".

"Nous allons réussir"

Une loi sur l'audiovisuel modifiera avant fin 2012 le mode de désignation des patrons du secteur public. Par ailleurs, "une part de proportionnelle" sera mise en place aux prochaines législatives, tandis que le non-cumul des mandats pourrait être applicable dès les élections municipales de 2014. Le droit de vote pour les étrangers est la seule mesure phare de François Hollande pour laquelle son Premier ministre n'a pas précisé de calendrier.

Au final, la postérité se souviendra sans doute des longues phrases de Jean-Marc Ayrault, qui a préféré l'exhaustivité plutôt que de privilégier certaines thématiques. Sur un ton volontaire, il a lancé un appel à la "mobilisation" de tous pour que la France, "affaiblie économiquement, dégradée socialement, divisée politiquement, abîmée moralement", retrouve "confiance" en son destin. "J'ai confiance", a-t-il lancé à plusieurs reprises à la fin de son discours. "C'est sur vous que je m'appuierai", a-t-il lancé à l'adresse des députés avant de clamer, quittant enfin les yeux de son discours : "Nous allons réussir!"

.

Source : leJDD.fr  03-07-2012 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens