Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 12:00

PSA-peugeot-citroen.jpg

 

 

Le président du directoire de PSA Peugeot Citroën se dit "choqué par le procès fait" à l'entreprise. Il assure qu'"il n'y aura pas de plan social mais un programme interne de reconversion et de formation". Il justifie, dans un entretien publié par « Le Journal du Dimanche », les suppressions d’emploi en France.

L’industrie automobile se transforme

Réduire les effectifs en recherche et développement n’est pas une pratique courante dans une grande entreprise industrielle, surtout dans la période actuelle où l’innovation est la condition essentielle du succès. PSA l’a déjà fait, mais à petite dose et toujours assez discrètement. Philippe Varin explique : « Pour réduire nos coûts, un effort est nécessaire de la part de tous, y compris des équipes de recherche et développent (R&D). Notre productivité dans ce secteur doit être améliorée. A effectif équivalent, certains concurrents sortent plus de modèles que nous. Aujourd’hui, une partie de notre R&D est assurée avec nos fournisseurs stratégiques. Nous développons aussi des partenariats avec Ford et BMW dans les moteurs et chaque fois, nous partageons notre recherche. Nous avons donc décidé de réduire le recours aux prestataires extérieurs. Cela correspond à 2 500 postes. Sur les 3 500 propres à PSA, 1.500 seront des départs naturels non remplacés. Il n’y aura pas de plan social pour les 2.000 autres concernés mais un programme interne de reconversion et de formation. ». C’est donc bien un effort de productivité qui est demandé aux équipes de recherche comme cela a été le cas au niveau de la production. A noter également que l’industrie automobile subit, elle aussi, une profonde mutation avec des études croisées, des échanges d’organes importants (moteurs, boites de vitesses,..) entre constructeurs et l’achat, par le constructeur lui-même, de composants complets pour lesquels il délègue à son fournisseur à la fois la conception et la fabrication.

Le budget recherche et développement est très important

Le Président du Directoire de PSA réfute les critiques de ces derniers jours : « Je suis choqué du procès que l’on nous fait. En France, nous restons le premier déposant de brevets, plus de 1.000 par an. Nous consacrons un budget de 2 milliards d’euros à la R&D. Et nous ne délocalisons pas! Notre effectif est de 15.000 chercheurs en France. Ils sont 1.500 au Brésil et 400 en Chine, où ils vont passer à 600. Les véhicules destinés aux marchés chinois ou sud-américain présentent des particularités : au Brésil, les moteurs utilisent du biocarburant, les voitures chinoises sont plus spacieuses à l’arrière… Il est logique que des équipes travaillent localement sur ces spécificités. » Certains syndicats avaient en effet laissé entendre que PSA délocalisait ses équipes de Recherche et Développement en Chine. Ce qui bien évidemment est faux pour plusieurs raisons : d’abord parce que les compétences sont en France ensuite parce que les chercheurs chinois, même en Chine, coutent à peu près aussi cher qu’en Europe.

Pourquoi supprimer 6 000 postes ?

Quant on demande à Philippe Varin pourquoi PSA a décidé de supprimer 6 000 postes sa réponse est claire : « La situation est simple. Cette branche a enregistré un profit au premier semestre de 405 millions d’euros. Dès l’été, nous avons senti des vents contraires arriver. Sur la deuxième partie de l’année, nous allons perdre toute notre avance. Nous serons seulement proches de l’équilibre en 2011. Il nous fallait réagir. Le marché ne s’est pas redressé en 2011 comme nous l’avions prévu. En Europe, où nous réalisons toujours plus de la moitié de nos ventes, il sera, au mieux, stable cette année. Au cours de la période 2007-2012, les immatriculations auront baissé de 50% en Espagne, de 30% en Italie, de 20% en Grande-Bretagne. En France, elles n’ont chuté que de 5% grâce au système de prime à la casse. »

Etre au plus près des marchés émergents

Enfin lorsque l’on évoque les grands marchés internationaux Chine, brésil, Russie, … le patron de PSA rappelle quels sont les enjeux : « Il faut produire à proximité des marchés émergents pour profiter de leur croissance et être un grand acteur. Prenez le segment des grandes berlines : la Chine représente trois fois le marché européen; les ventes y progressent au rythme de 5 à 9% par an. Nous devons y être. »

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens