Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 12:00

peugeot_508_sw_2011_04.jpg

 

 

Dans la tempête que traverse le constructeur PSA Peugeot Citroën, l'annonce par le constructeur ce jeudi 12 décembre qu'il allait produire la remplaçante de l'Opel Zafira dans le cadre de son alliance avec General Motors dans son usine historique de Sochaux est l'une des rares bonne nouvelle pour la marque au Lion. Par ailleurs,  PSA et GM vont travailler à un nouveau projet commun «pour développer un nouveau modèle de véhicule utilitaire léger» de type Berlingo-Partner

 «Les premiers véhicules issus de l'Alliance devraient être commercialisés à partir de 2016 », a expliqué Jean-Baptiste de Chatillon, le directeur financier de PSA. « Nous allons produire plus de 700.000 véhicules par an dans le cadre de cette coopération.»

Cependant, ces projets cachent en fait une réalité beaucoup moins brillante. L'alliance entre les deux constructeurs qui devait au départ permettre d'économiser près de deux milliards d'euros par an a été revue à la baisse avec 871,4 millions d'euros à partir de 2018. Un manque à gagner qui risque de peser lourd alors que le groupe PSA est financièrement dans le rouge.

Le marché s’interroge

D'autant que la dépréciation des monnaies dans les pays émergents risque de creuser le trou dans ses comptes. «Une variation de 1% de l'euro contre le panier de devises auxquelles est exposé le groupe, dont le real, le peso argentin, et le rouble a un impact annuel proche de 80 millions d'euros sur le résultat de la division Automobile. En outre, la valeur des actifs détenus en Amérique latine et en Russie sera aussi ajustée, ce qui devrait se traduire par une dépréciation de l'ordre de 1,1 milliard d'euros passée sur les comptes 2013», précise la marque au Lion. Dans la matinée ce jeudi, le titre Peugeot à la bourse de Paris décrochait de plus de 7%.

D'autre part, les investisseurs qui ont horreur du vide s'interrogent sur l'évolution de la répartition du capital de l'entreprise. Si jeudi, PSA a confirmé «étudier des nouveaux projets de développement industriel et commercial avec différents partenaires y compris avec le chinois Dong Feng Motor ainsi qu'un projet d'augmentation de capital», le constructeur a aussi précisé que «ces discussions sont à un stade préliminaire et aucune assurance ne peut être donnée quant à leur aboutissement.». Un flou qui n’est pas fait pour rassurer les marchés !..

Pourtant, les rumeurs vont bon train. Mercredi 11 décembre, le « Financial Times » annonçait que les deux constructeurs «ont trouvé un accord sur les principales dispositions d'une coopération industrielle et commerciale qui inclura une large injection de capitaux dans le groupe français en échange d'un partage de technologies». L'augmentation de capital du groupe français serait comprise entre 3 et 4 milliards d'euros. General Motors qui détient 7% du capital de PSA aurait donné son blanc seing à l'entrée du constructeur chinois. «GM renonce à son droit de mettre fin à l'Alliance dans l'éventualité d'une prise de participation de certains tiers au capital de Peugeot », ajoute PSA. « Dans cette hypothèse, GM exercerait les droits de vote attachés aux actions Peugeot S.A. alors en sa possession pour voter en faveur de cette opération.»

Peugeot « restera français »

Néanmoins, l'architecture de cette future augmentation de capital de PSA commence à se dessiner. Elle serait de l'ordre de 3 à 4 milliards d'euros. Dong Feng et l'Etat français prendraient chacun environ 20% de PSA tandis que la famille Peugeot verrait sa participation ramenée à quelque 15% contre 25,2% actuellement. Reste maintenant à savoir si l'annonce de se rapprochement pourra être faite avant le 19 février pour rassurer les investisseurs avant l'annonce des résultats financiers ?

En tout cas pour Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif, les alliances avec  General Motors (GM) et le chinois Dongfeng permettront à PSA Peugeot Citroën qui «restera français» de «rebondir et d'acquérir la taille critique d'un constructeur mondial de premier plan.»

 

Source : LeParisien.fr  12-12-2013

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

echavidre 13/12/2013 17:31

Je ne crois pas que les deux affaires soient si liées que cela. Certes la grande coopération entre PSA et GM est enterrée définitivement. Mais l'un a toujours besoin de l'autre en Europe et les
fabrications croisées sont sans doute génératrices de petites économies pour les deux groupes.
L'arrivée du chinois Dongfeng dans le capital de PSA ainsi que probablement l'Etat français a fait fuir GM. Mais dès le début du rapprochement GM avait bien précisé qu'il sortirait du capital si un
troisième ou quatrième larron y entrait. l'Américain n'a pas trop envie de voir ses procédés de fabrication et ses brevets être absorbés par les chinois. Quant à PSA il n'a plus guère le choix
!...
Je ne dirais pas que le Lion est mort mais il a pris un grand coup sur la tête dont il pourrait ne pas se relever !..

J.P.E

Xav 13/12/2013 12:19

Oui sauf que c'est fini tout ça...
Le retrait de GM étant également motivé par le fait qu'un gouvernement socialiste s’immisce dans la gestion (!!!) du groupe, je doute fortement de voir un seul Zafira sortir d'une chaine de
fabrication dans lequel on entretien la culture zolesque dans le travail. En clair, j'y croirais quand je verrai de mes yeux un Opel sortir des chaines de Sochaux Montbéliard.
Enfin DONGFENG débarquant dans la farce, GM se détournant de Peugeot comme l'ont déjà fait FORD, FIAT, RENAULT, TOYOTA ou BMW, je me dis en entendant le drôle de ministre Montebourg déclarer que
PSA restera française qu'en réalité le lion est mort... la nuit dernière.
Bonne journée.
Cordialement.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens