Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 11:00

Arnaud-Montebourg-privatisations.jpg

 

 

Alors qu'Arnaud Montebourg a brandi à plusieurs reprises la menace de nationaliser temporairement les sites de groupes tels ArcelorMittal, le ministre du Redressement productif a évoqué de ventes de participations de l'Etat dans le Wall Street Journal de vendredi 5 avril dernier. Selon le quotidien américain, EDF pourrait être concerné. Alors pourquoi pas en effet laisser entrer des partenaires privés dans des entreprises où l’Etat n’a plus grand-chose à y faire ? Sauf que dans la tête de Montebourg tout cela est bien incohérent !..

Fin novembre 2012 face à ArcelorMittal, qui menace de fermer les hauts-fourneaux du site lorrain de Florange, Arnaud Montebourg sort l'arme de dissuasion massive : il déclare être en train de préparer un projet de loi pour nationaliser les hauts-fourneaux. Même s'il a été désavoué par Jean-Marc Ayrault, le ministre du Redressement productif maintient la pression en sortant le 1er décembre dernier au 20 heures de TF1 : "La nationalisation est toujours possible." Cette "arme pour la puissance publique", comme il le décrit lui-même, Arnaud Montebourg en a fait depuis un élément de communication - L'Express paru jeudi 4 avril évoque la mise en avant du terme "nationalisations temporaires" pour les prochaines conférences du ministre.

Aussi, quand Arnaud Montebourg évoque des privatisations partielles dans le Wall Street Journal de vendredi 5 avril, la déclaration étonne. "Dans le cadre de la restructuration budgétaire et la modernisation des politiques publiques, nous réfléchissons en effet à un changement de nos participations", a déclaré le ministre au quotidien économique avant d'ajouter : "Nous n'excluons pas ce genre d'action, mais nous ne voulons pas perdre notre influence sur les entreprises."

"Aucune privatisation d'entreprise n'est à l'ordre du jour"

Le ministre a refusé de dire quelles entreprises pourraient être concernées, mais le Wall Street Journal a mené l'enquête de son côté. Cité par le quotidien économique américain - l'un des plus lus au monde -, un responsable français affirme sous couvert d'anonymat qu'EDF serait "le choix évident". L'Etat possède 84,4% d'EDF, soit une participation de 24,2 milliards d'euros au cours boursier de vendredi. Le géant français de l'électricité n'a pas souhaité faire de commentaires. Bercy, interrogé par l'AFP, a assuré qu'"aucune cession n'est programmée à l'heure actuelle". "Et en tout état de cause, ces opérations ne visent pas à combler les déficits", a-t-on ajouté.

Egalement joint par l'AFP, l'entourage d'Arnaud Montebourg a minimisé la portée des déclarations du ministre. "Aucune cession, ni a fortiori évidemment privatisation d'entreprise stratégique de l'Etat, n'est aujourd'hui à l'ordre du jour", a-t-on assuré avant de justifier : "Arnaud Montebourg n'a fait que réitérer une doctrine constante de l'Etat actionnaire selon laquelle l'Etat ne s'interdit pas de céder les participations qu'il détient au-delà des seuils fixés par la loi dans certaines entreprises."

Ces déclarations font suite à la vente par l'Etat français, la semaine dernière, d'une participation de 3,12% dans l'équipementier aéronautique Safran pour 448,5 millions d'euros. Alors que le gouvernement doit redresser la barre des comptes publics, la privatisation partielle de grandes entreprises peut permettre de renflouer, provisoirement, les caisses. "L'opération Safran était patrimonialement justifiée et ne changeait rien du point de vue de la gouvernance. Si les mêmes conditions se présentent ailleurs, pourquoi pas?" a d'ailleurs fait valoir Bercy.

 

 Source : leJDD.fr  05-04-2013

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens