Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 08:00

bertrand-and-gueant-reponse-a-hollande-copie-1.jpg

 

François Hollande a monopolisé toutes les attentions dimanche 22 janvier dernier avec son discours du Bourget, quand Nicolas Sarkozy a peiné à se faire entendre depuis la Guyane. Alors lundi matin, l'UMP monte au front pour vilipender les propositions du candidat socialiste. Parmi les répliques on note surtout celles de Xavier Bertrand et de Claude Guéant (photo)

Certains  avaient trouvé la riposte un peu molle. Dimanche 22 janvier, peu après le discours enfiévré de François Hollande à la tribune du Bourget, les snipers de l'UMP se sont fait attendre. On attendait les commentaires acerbes de Nadine Morano sur Twitter. En vain. C'est finalement la jeune garde du parti majoritaire qui a porté le fer, par les voix de Valérie-Rosso Debord et Franck Riester. Avant que les poids lourds du parti ne montent au créneau à leur tour.

« La république laïque est déjà dans la Constitution »

Un peu plus tard dans la soirée de dimanche, Claude Guéant, pourtant en déplacement en Guyane avec Nicolas Sarkozy, a ainsi décroché son téléphone pour réagir auprès de l'AFP. Nicolas Sarkozy avait assuré qu'il ne regarderait pas le show de son principal adversaire, mais Kourou était bien branché sur le Bourget. Le ministre de l'Intérieur s'en est pris à une mesure précise annoncée par François Hollande : inscrire dans la Constitution la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat. "La Constitution dispose déjà que la France est une République laïque" lui a rétorqué le candidat aux législatives à Boulogne. De plus, selon lui, "l'ensemble des textes qui existent sur la laïcité - et il en est bien d'autres que la loi de 1905, nous avons récemment fait un recueil que nous allons baptiser 'code de la laïcité et de la liberté religieuse' - suffisent à faire vivre la laïcité". Et de conclure, reprenant là une critique déjà formulée un peu plus tôt par Guillaume Peltier et Valérie Rosso-Debord sur Twitter. Enfin, "la portée du propos de M. Hollande serait forte si lui et ses amis avaient voté un texte aussi laïc que celui interdisant la dissimulation du visage dans l'espace publique".

« Les priorités de Hollande ne sont pas celles des Français » pour Xavier Bertrand 

Xavier Bertrand a ensuite pris le relais lors de l'émission BFMTV 2012/Le Point/RMC, regrettant en préambule "l'aspect catalogue de bonnes intentions" du discours du candidat socialiste. "Toute la première partie de ce discours, c'est de l'antisarkozysme. Je crois que ça ne suffit pas à faire un projet crédible", a estimé le ministre du Travail. Critiques sur la forme, sans oublier le fond, donc. "Les priorités développées par François Hollande ne sont pas les priorités des Français". "Commencer par le non cumul des mandats, la nomination du président de France Télévisions, le droit de vote des étrangers aux élections locales... ce ne sont pas les priorités des Français", a-t-il jugé. "Je m'attendais à entendre parler en premier d'emploi, de sécurité, de protection des Français dans la crise", a presque regretté Xavier Bertrand.

Jean-François Copé : « un grand numéro de démagogie »

Et Jean-François Copé dans tout ça? Le patron de l'UMP a pris un peu plus de temps pour soigner sa riposte. Et c'est dans les colonnes du Figaro qu'il s'est exprimé, lundi matin. Pour lui, François Hollande n'a pas prononcé au Bourget "le discours d'un homme courageux" mais s'est livré à "un grand numéro de démagogie". Au-delà des "applaudissements garantis sur les bancs socialistes", "que doit-on en faire une fois les lampions de la fête éteints ?", s'interroge-t-il, estimant que ce discours est "en décalage complet avec le monde d'aujourd'hui et les réformes vitales pour la France". Les critiques du candidat socialiste contre la financiarisation du monde? "Un beau résumé de son discours: des grands mots pour éviter de formuler des propositions concrètes et crédibles". L'inscription dans la Constitution la loi de 1905? "Une pirouette pour éviter d'aborder le vrai sujet qui est celui de l'instrumentalisation de la religion par des extrémistes fondamentalistes". Et au cas où le message ne serait pas bien passé, Jean-François Copé tiendra une conférence de presse, lundi matin.

Et puis, attendons jeudi 26 janvier prochain, date à laquelle François Hollande doit dévoiler l’ensemble de son programme avec des détails et des chiffres. On saura alors à quoi s’en tenir, de ce côté-là tout au moins. !..

 

Source : leJDD.fr  23-01-2012 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Xav 24/01/2012 09:42

Tout dépend du prisme médiatique qui est accordé aux faits...
On dit que l'UMP avait préparé des éléments de réponses qui étaient adaptés sur un discours de Hollande qui n'était pas celui déclamé dimanche au Bourget. Je pense que l'UMP n'a pas trop perdu les
moyens dans sa communication et pour reprendre vos propos, c'est la jeune garde de du parti de droite qui monte au créneau à l'instar de François Baroin qui a brillamment "démonté" toute une frange
du programme hollandique dimanche soir, à froid, chez JM Apathie sur RTL ! Mais ça, fallait pas le montrer…
Les médias sont encartés à gauche et nous fabriquent un leader de gauche comme cela s'est produit en 2007 : faire oublier le candidat sortant qui ne s'est pas mis en campagne, faire oublier la
réalité du succès de Le Pen en impliquant un troisième homme (si si !) dans la course alors que le podium ne comporte que trois marches. Après sa longue logorrhée, les journalistes ont occulté le
scrutin et entériné la candidature Hollande… nous verrons si il est aussi sémillant après le débat télévisé au cours duquel il tombera entre les griffes d’Alain Juppé à 85 jours de l’élection.
Et enfin, que n'aurait on pas entendu si le président, candidat putatif, avait déclaré quoi que ce soit ? Qu’il profite de son statut chef de l’Etat candidat sortant non déclaré et qu’il faut lui
faire fermer sa gueule à grands coups d’interventions du CSA… ou de silence médiatique.
Allez ! Eteignons la radio, fermons le journal et coupons la télé !

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens