Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 11:00

Francois-Hollande-allocations-familiales.jpg

 

Alors qu'il avait promis pendant sa campagne de ne pas y toucher, François Hollande s'est prononcé jeudi 28 mars dernier au soir sur France 2 pour une réduction des allocations familiales pour les familles les plus aisées. Cela ne fera jamais qu’une promesse de plus non tenue. Mais on attend avec impatience de savoir ce que signifie, dans la tête de François Hollande et de ses conseillers, « les familles les plus aisées »

Le dossier est ultrasensible. Contrairement à ce qu'il avait promis pendant sa campagne  - "Je maintiendrai toutes les ressources affectées à la politique familiale" - François Hollande va bien en changer le principe. Le président a confirmé jeudi 28 mars dernier au soir sur France 2 qu'il allait réformer la politique familiale en revoyant le niveau des allocations familiales versées aux ménages les plus aisés. Le chef de l’Etat a indiqué que les "réajustements" obéiraient à "deux principes" : "pas de fiscalisation des allocations" et maintien de "l’universalité". Mais "que les plus hauts revenus aient les mêmes allocations, non! Ça sera revu", a-t-il tranché.

Pas question donc de taxer les allocs. Cela serait "absurde", dit le chef de l'Etat. Il s'agit plutôt de les soumettre à conditions. Vaste chantier puisque ces prestations sont aujourd'hui versées à tous les foyers, quels que soient leurs revenus, à partir du deuxième enfant. Un principe auquel la droite et les associations familiales sont particulièrement attachées. Déjà, elles montent au créneau : "Ce serait un contre-sens historique en matière de politique familiale. A terme, cela risque de remettre en cause la dynamique démographique de notre pays", a ainsi estimé François Fondard, président de l'Union nationale des associations familiales (Unaf).

Des propositions des députés socialistes

Alors, comme pour mieux anticiper les critiques à venir, le président a souligné son attachement aux allocations familiales "universelles", crées après la Seconde guerre mondiale pour soutenir la natalité. "Nous avons depuis des années le plus fort taux de natalité d’Europe", c’est "un sujet de satisfaction", a rappelé François Hollande. La mesure permettrait notamment de faire "des économies" pour ramener à l’équilibre la branche famille de la sécurité sociale, dont le besoin de financement est évalué à 2,2 milliards d’euros à l’horizon 2016.

Le Haut conseil de la famille (HCF), doit délivrer au gouvernement ses recommandations le 4 avril. En attendant, la classe politique s'est déjà emparée de la question. Le 19 mars, les députés Gérard Bapt et Pascal Terrasse ont proposé de diviser par deux les allocations familiales pour les familles les plus riches. La droite est montée au créneau, répétant que le gouvernement n'avait qu'un seul objectif : casser la politique familiale française. Mercredi 27 mars, le gouvernement a essuyé un revers au Sénat. Une proposition de loi UMP visant à supprimer les allocations familiales aux familles qui ont perdu la garde de leurs enfants par décision de justice a été adoptée, avec des voix socialistes et contre l'avis du gouvernement.

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 31/03/2013 18:02

Confronté à une situation économique gravissime, chahuté par la gauche du PS il va nécessairement finir par avaler sa cravate. Si on y ajoute un projet purement dogmatique, sans aucun rendement
comme la taxation à 75% au demeurant totalement dénaturée on a pas fini d'assister à des revirements spectaculaires. Et le pire est à venir : le projet de réforme des retraites ...

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens