Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 10:55









C'est officiel, la Commission indépendante électorale (IEC) a décidé qu'un second tour était nécessaire pour l'élection présidentielle afghane. Hamid Karzaï qui misait sur une réélection dès le premier tour, devra retourner devant les électeurs le 7 novembre prochain. Il a obtenu au premier tour, après recomptage, 49,67% des suffrages.

 

Comme le redoutait le camp Karzaï, il y aura bien un second tour de l'élection présidentielle en Afghanistan. La Commission indépendante électorale (CEI), chargée de valider les résultats définitifs, l'a annoncé mardi. "Il y aura un second tour le 7 novembre", a déclaré son porte-parole. Et d'expliquer: "La raison en est que le score de Karzaï est de 49,67%", contre 54,6% selon les résultats publiés en septembre, avant recomptage et invalidation de milliers de bulletins. Pas suffisant donc, pour être, comme l'espérait le président sortant, élu dès le premier tour. Il lui faudra de nouveau affronter le Dr Abdullah Abdullah, son ancien ministre des Affaires étrangères, crédité d'environ 27% des voix au premier tour (le chiffre définitif doit être annoncé mercredi).

 

S'il n'a pas caché son hostilité à un retour aux urnes - son camp a d'ailleurs multiplié les critiques contre l'enquête menée sur les fraudes électorales supposées -, Hamid Karzaï a fait contre mauvaise fortune bon cœur. Sous pression internationale, notamment de ses alliés américains, le chef de l'Etat n'a pu qu'accepter le verdict de la CEI. "Nous estimons que cette décision (…) est légitime, légale et constitutionnelle et qu'elle contribue à la marche vers la démocratie", a-t-il ainsi déclaré. Et d'ajouter: "Ce n'est pas le bon moment pour discuter des enquêtes, c'est le moment de progresser vers la stabilité et l'unité nationale."

 

Kouchner: "Il est élu"


Ces derniers jours, l'Union européenne et les Etats-Unis avaient exhorté Hamid Karzaï à accepter le verdict de la Commission, usant parfois d'arguments peu orthodoxes. "Ses chances de remporter un second tour sont probablement très élevées", a ainsi déclaré la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton. Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, s'est lui montré plus direct: "Il sera élu, il est élu", a-t-il ainsi déclaré sur France Info. Un second tour exigé par la communauté internationale - en raison des fraudes - mais un second tour pour la forme donc.

Réagissant à l'annonce de la Commission, Abdullah Abdullah a exprimé sa satisfaction. Dès le lendemain de l'élection présidentielle du 20 août, le challenger s'était prononcé en faveur d'un second tour. Reste désormais à connaître les conditions dans lesquelles vont se dérouler ce nouveau scrutin: outre les attaques régulières des taliban, l'organisation du vote devrait se trouver compliquée par l'arrivée de l'hiver, qui rend inaccessibles de nombreuses régions du pays. Dans ces conditions, la participation pourrait être encore plus faible qu'au premier tour (38,7%). Si Hamid Karzaï est quasiment assuré d'être réélu, la présence avérée de fraudes massives lors du premier tour, couplée à une forte abstention, devrait entamer un peu plus sa légitimité.

 

Source : leJDD.fr   20-10-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens