Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 11:00

Manuel-Valls-ministre-ambitieux.jpg

 

Et Manuel Valls se retrouva à nouveau au cœur d'une polémique. L'expulsion de Leonarda, collégienne kosovare de 15 ans, lors d'une sortie scolaire dans le Doubs, choque la gauche. Et la fermeté affichée ce mercredi 16 octobre par le ministre de l'Intérieur, estimant que «cette reconduite à la frontière s'est déroulée dans le respect du droit, dans le respect des personnes», n'arrange rien.

Résultat, après la polémique qui a suivi ses propos sur les Roms, le locataire de la place Beauvau essuie à nouveau un feu nourri de critiques jusqu'au sein de la majorité, tandis qu'à droite, des voix s'élèvent pour justifier l'expulsion de l'adolescente. Qui défend Valls, qui le fustige ?

CACOPHONIE AU PS

Quelle est la ligne du Parti socialiste dans cette affaire? Difficile d'y voir clair, tant les déclarations ont fusé dans des directions contradictoires, ce mercredi 16 octobre. En clamant leur indignation, certains ont semblé viser le ministre de l'Intérieur -qui en avait déjà irrité plus d'un avec ses propos sur les Roms-, d'autres ont épinglé le préfet et quelques-uns (moins nombreux) ont pris la défense de Manuel Valls.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a bien tenté de mettre tout le monde d'accord en se disant, lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée, «très attaché au principe du droit». «La base de l'Etat républicain, c'est le droit. Mais la base du droit républicain c'est aussi l'humanité et la fraternité», a-t-il rappelé à Christian Jacob, le chef de file des députés UMP, qui le questionnait à ce sujet. «Une émotion particulière s'est exprimée, je l'ai entendue», a encore fait savoir le chef du gouvernement, assurant que les résultats de l'enquête seraient connus dans 48 heures. Et de promettre : « S'il y a eu faute, l'arrêté de reconduite à la frontière sera annulé, cette famille reviendra.»

Cela sera-t-il suffisant pour apaiser les esprits les plus offusqués? Le président PS de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, par exemple, n'a pas caché le fond de sa pensée en estimant dans un tweet qu'«il y a des valeurs avec lesquelles la Gauche ne saurait transiger». «Sous peine de perdre son âme», a-t-il prévenu.

Plusieurs responsables socialistes ont également clamé leur mécontentement, l'un d'entre eux se montrant particulièrement incisif à l'encontre du ministre de l'Intérieur, jusqu'à militer pour sa démission du gouvernement. «Manuel Valls qui justifie l'expulsion de #Leonarda ! Quand est-ce qu'on prend une mesure d'éloignement du gouvernement à l'encontre de Valls ?», a ainsi lancé Frédéric Hocquard, secrétaire national du PS à la Culture.

Dans une interview à Mediapart, Sandrine Mazetier, la députée de Paris et secrétaire nationale du PS à l'immigration, n'a pas non plus mâché ses mots. «La ligne du gouvernement, c'est la lisibilité de la loi, le respect du droit, la fermeté mais aussi l'humanité. Dans ce cas-là, on est en dehors de toutes les cordes (...) C'est tout ce qu'on a condamné pendant des années», a-t-elle estimé. La sénatrice et figure de l'aile gauche du PS, Marie-Noëlle Lienemann va plus loin, en déduisant de cette affaire qu'«il est temps d’interroger notre politique en matière d’immigration irrégulière».

Quant à Vincent Peillon, le ministre de l'Education, il a rappelé, à l'issue du Conseil des ministres, qu'«il y a des règles de droit» et «des principes qui sont ceux de la France». Il a ainsi demandé «qu'on n'intervienne pas lorsqu'il y a scolarité», «qu'on sanctuarise l'école, qu'on garde nos principes de droits et nos principes d'humanité à l'avenir» et «que ce genre de situation ne se renouvelle pas».

 

Source : laParisien.fr  16-10-2013

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 17/10/2013 18:41

Encore une polémique qui va nourrir le Front National. A gauche comme à droite c’est le tango des faux culs, impossible de savoir ce qu’en pensent les partis. Il est vrai que Coppé totalement
discrédité ou Harlem Désir totalement inexistant ne peuvent plus s’exprimer de manière crédible au nom de leu parti. Coppé souffre de ses magouilles électorales et Désir doit faire face à un
Premier secrétaire du PS qui, bien que devenu président, a conservé ses habitudes.

Les élus PS sont souvent muets gênés par l’espace occupé par Vals qui, par sa forte culture républicaine, entend faire régner les lois de la République. Valls a raison l’ordre républicain est la
première protection des faibles.

La contestation des lycéens qui feraient mieux de se préoccuper de leur avenir, l’exigence par certains élus de gauche du retour de l’expulsée et de ses parents vont exacerber le sentiment des
français qui pensent que d’autres priorités sont nécessaires.

Quant à Ayrault que je n’ai jamais bien compris il n’est même plus le fusible du Président, au mieux un pion surveillant sa troupe.

Quand on entend le galimatias de nos responsables politiques et notamment les fantasmes du Premier ministre sur les résultats des récentes élections de Brignolles on ne peut que comprendre la
montée de Marine. Qu’importe que son programme économique soit inapplicable mais, pour de plus en plus de français elle est la seule à s’occuper de leurs problèmes. Elle a su occuper le terrain


Front Républicain ? Comment Ayrault peut il soutenir que, contrairement à ceux de l’UMP les électeurs socialistes ont joué le jeu du Front Républicain alors qu’au premier tour ils n’avaient pas
voté pour la gauche ?

Les français se moquent du Front Républicain constitué à leurs yeux pour n’avoir pour seul objectif de partager le pouvoir entre PS et UMP …

Même sans être un suppôt du FN, je suis, parfois, pas loin de penser comme eux !!!

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens