Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 17:00

 

PS-Assemblee-nationale-Guigou.jpg

 

Mardi 29 juin, l'opposition - par la voix de la députée socialiste Elisabeth Guigou - a demandé l'ouverture d'une enquête judiciaire pour "prise illégale d'intérêts" à l'encontre du ministre du Travail, Eric Woerth. La création d'une commission d'enquête parlementaire a également été exigée par le PS.

 

Alors que des voix dissonantes se font entendre au sein même de la majorité, le Parti socialiste a durci sa position mardi à l'encontre d'Eric Woerth. L'attaque a été portée par l'ancienne ministre de la Justice, Elisabeth Guigou, qui a, pour la première fois, évoqué une possible sanction pénale pour "prise illégale d'intérêts". A l'Assemblée nationale, cette dernière, s'adressant à Michèle Alliot-Marie, s'est interrogée sur la position du gouvernement actuel. "Les dénégations ne suffisent pas. Pour lever le soupçon, il faut des preuves. La justice va-t-elle se prononcer?", a lancé la députée de Seine-Saint-Denis.

 

Mais Elisabeth Guigou est allée plus loin, mettant en cause "l'impartialité de la justice". Selon elle, le procureur de Nanterre Philippe Courroye, chargé du dossier Bettencourt, a été nommé en 2007 "par le gouvernement" contre l'avis du Conseil supérieur de la magistrature (CSM). Sans oublier de pointer du doigt la position de Florence Woerth, à la fois épouse du ministre du Travail et gestionnaire de la fortune de l'héritière de l'Oréal, Liliane Bettencourt. Des allégations dont s'est défendue l'actuelle ministre de la Justice. Michèle Alliot-Marie a rejeté mardi toute poursuite judiciaire, estimant que l'opposition – qu'elle appelle à "revenir à la réalité" – ne se basait que sur des enregistrements.

 

Pas de "chasse à l'homme"

 

Succédant à Elisabeth Guigou, le député socialiste Bruno Leroux a demandé mardi la création d'une commission d'enquête parlementaire. Une volonté à laquelle ne s'est pas opposé François Baroin. En guise de réponse à l'opposition, le ministre du Budget a estimé que s'il fallait "aller plus loin, la meilleure des modalités qui appartient à la sagesse de la représentation nationale sera accueillie avec bonheur, avec responsabilité, par l'ensemble du gouvernement". Et d'ajouter, nuançant ainsi sa position, que l'affaire Bettencourt ne comportait "aucune zone d'ombre".

 

Très critique à l'égard d'Eric Woerth et du cumul de ses deux fonctions - à savoir celle de ministre du Travail et de trésorier de l'UMP - le PS s'est toutefois défendu de jeter de l'huile sur le feu et de mener une véritable "chasse à l'homme". Dans un entretien à Paris Match à paraître jeudi, Martine Aubry déclare qu'elle "n'a pas l'habitude d'attaquer les personnes". Et de poursuivre que l'attitude de son parti n'a été que de "poser les questions auxquelles chacun est en droit d'avoir des réponses dans une démocratie".

 

Pour l'heure, et malgré la polémique qui prend de l'ampleur jour après jour, le Premier ministre a tenu mardi à réaffirmer son soutien à Eric Woerth. Lors de la réunion hebdomadaire du groupe UMP à l'Assemblée nationale, François Fillon a évoqué une "opération de déstabilisation caractérisée". Et d'ajouter, en guise de conclusion: "On a rien de précis à [lui] reprocher".

 

 

Source : lejdd.fr  29-06-2010

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens