Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 16:00

Nicolas-Sarkozy-non-lieu-affaire-bettencourt.jpg

 

 

Selon le quotidien « Le Parisien », le parquet de Bordeaux envisagerait de requérir un non-lieu concernant Nicolas Sarkozy, mis en examen pour "abus de faiblesse" dans le cadre de l'affaire Bettencourt.

Selon une information du Parisien, le parquet de Bordeaux devrait requérir un non-lieu concernant la mise en examen de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire Bettencourt. Le quotidien explique que le parquet a officiellement fait part de cette intention dans un rapport transmis jeudi 4 avril dernier à la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG) du ministère de la Justice.

Le 21 mars dernier, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour abus de faiblesse à l'encontre de la milliardaire Liliane Bettencourt. L'ex-chef d'Etat avait ce jour-là été confronté à au moins quatre membres du personnel de l'héritière de l'Oréal, dont son ancien majordome. Mais selon l'AFP, citant une source proche du dossier, ces confrontations n'auraient "rien" apporté de neuf. Elles n'auraient en effet pas permis de savoir si Nicolas Sarkozy a rencontré la nonagénaire a plus d'une reprise en 2007 en vue d'obtenir d'elle abusivement un financement de sa campagne présidentielle.

Maître Thierry Herzog, avocat de Nicolas Sarkozy, assure que son client ne s'est rendu au domicile des Bettencourt qu'une seule fois pendant sa campagne électorale, le 24 février 2007, et ne s'y est entretenu qu'avec André Bettencourt, décédé neuf mois plus tard. Nicolas Sarkozy clame, quant à lui, son innocence et assure que cette mise en examen est injuste.

Les magistrats pas tenus par cet avis

Depuis le 28 mars, les juges en charge de l'affaire - Jean-Michel Gentil, Cécile Ramonatxo et Valérie Noël - ont officiellement annoncé la fin de l'enquête dans ce dossier qui compte 12 personnes mises en examen dont l'ancien chef d’État. L'avis du parquet - qui doit transmettre dans les trois mois sa position concernant les poursuites de ces mis en examen– n'a cependant pas à être suivi par les magistrats instructeurs. Ces derniers peuvent passer outre. Dans ce cas, le parquet pourrait faire appel de leur décision devant la Cour d'appel qui trancherait en dernier ressort.

Dernière minute

 

A la suite de l'article du Parisien, le procureur de Bordeaux s'est fendu d'un communiqué vendredi 5 avril au matin. Dans cette mise au point, Claude Laplaud y assure que le parquet bordelais "n'a pris aucune décision quant à l’orientation des réquisitions qu’il sera amené à prendre dans l’information notamment suivie du chef d'abus de faiblesse au préjudice de Liliane Bettencourt". Qui donc a donné l'information au quotidien "Le Parisien" qui ne l'a pas inventé ? Qui donc organise les fuites sur cette affaire ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens