Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 11:00

Journees-parlementaires-PS-a-Bordeaux.jpg

 

Les socialistes étaient réunis lundi 23 septembre et mardi 24 à Bordeaux pour les journées parlementaires. Malgré le large sourire affiché par Jean-Marc Ayrault, l'ambiance était crispée.

Le soleil brille sur Bordeaux lorsque les socialistes débarquent dans la ville, où se tiennent lundi 23 septembre et mardi 24 les journées parlementaires. Le programme se veut festif. Après une séance de travail à huis clos lundi après-midi, les parlementaires se retrouvent pour un cocktail dînatoire sur les bords de la Garonne suivi d'un dîner. Jean-Marc Ayrault affiche un large sourire. Au menu, foie gras et souris d'agneau. Mais l'ambiance n'est pas vraiment au rendez-vous. Les couacs du gouvernement ces derniers jours sur la pause fiscale n'ont pas permis aux socialistes d'afficher de la sérénité pour cette rentrée.

L’aile gauche du PS agace

Et puis il y a eu cette initiative de la gauche populaire, qui a décidé de lancer une pétition pour le pouvoir d'achat des plus modestes. Les députes de l'aile gauche, éternels insatisfaits, commencent franchement à en agacer certains. Eux sont fiers d'être, comme ils le revendiquent, "les reflets de l'opinion". Et répondent sans ambages aux attaques de leurs camarades : "Ce ne sont pas les 20 députés de la gauche populaire qui expliquent 63% d'opinion défavorable", balaye le député Laurent Baumel. Leur nouveau credo : "Le gouvernement sacrifie le pouvoir d achat sur l'autel de la compétitivité."

"Ces gens-là n'intéressent personne"

Un positionnement qui agace nombre de leurs collègues. "Ça n'a aucun sens de dire qu'on est pour le pouvoir d'achat. C'est comme si je lançais une pétition pour qu'il y ait plus de poisson dans l'eau!", s'agace le député Razzy Hammadi. "Laisser entendre que nous ne ferions rien pour le pouvoir d'achat est extrêmement contre-productif", avertit Olivier Faure, proche de Jean-Marc Ayrault. "Et si on le pense, on n'a pas besoin de le faire par tribune interposée", ajoute le député. Le président du sénat Jean-Pierre Bel veut dépassionner le débat : "Les gens ne veulent pas des petits cercles qui papillonnent autour d'un sujet. Ces gens-là n'intéressent personne."

« Bannir les positions tactiques »

Quoi qu'il en soit, le positionnement de la gauche populaire force le gouvernement à réaffirmer le sien. "Le meilleur moyen d'augmenter le pouvoir d'achat, c'est de baisser le chômage", répétait ainsi lundi soir le ministre du Travail, Michel Sapin. Face aux parlementaires mardi matin, Claude Bartolone puis Jean-Marc Ayrault ont appelé à cesser ces débats internes. Le président de l'Assemblée nationale a dénoncé "ces pétitions qui se retrouvent dans la presse" quand le Premier ministre à appelé à "bannir les positions tactiques". Applaudissements dans la salle.

Pour clore le tout, la sortie de Manuel Valls sur les Roms n'a pas vraiment arrangé les choses. Dans les couloirs du Palais des congrès de Bordeaux, le député de l'aile gauche Pouria Amirshahi dénonçait des propos "pauvres tristes et dangereux" tandis que la députée Sandrine Mazetier se demandait si le ministre n'avait pas "un institut de sondage intégré à son cerveau." Pas vraiment de quoi améliorer l'ambiance.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens