Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 18:19















La France organisera des expulsions de ressortissants afghans interpellés à Calais sous réserve qu'un certain nombre de conditions soient remplies, déclare mercredi 7 octobre le ministre de l'Immigration, Eric Besson. Une controverse a éclaté mardi après l'annonce, par des associations, d'un projet de "charter" franco-britannique visant à reconduire en Afghanistan des migrants arrêtés dans les deux pays. Le gouvernement français a démenti cette information. 
 

Eric Besson n'a souhaité faire aucun commentaire mercredi sur ce vol précis mais il a déclaré qu'il y aurait à l'avenir, conformément au souhait de Nicolas Sarkozy, des "vols groupés et des reconduites forcées à la frontière avec les Britanniques". "Il y en aura sous réserve qu'un certain nombre de conditions soient remplies, que nous puissions être certains que les personnes soient en sécurité quand elles arrivent à Kaboul, et que, deuxièmement, il y ait la possibilité d'une aide à la réinstallation", a-t-il déclaré sur RMC et BFM TV. L'objectif est, selon lui, d'envoyer "un message de fermeté" aux passeurs. "Oui, la France reconduira à la frontière (des migrants parmi) les 12 nationalités qui sont représentées dans le Calaisis", a-t-il dit.

 

La première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, a réclamé mardi soir des explications à Eric Besson et Nicolas Sarkozy sur le renvoi des clandestins afghans. Les associations de défense des immigrés et des droits de l'homme se sont émues que l'on reconduise des réfugiés dans un pays en guerre, où les conditions humanitaires et de sécurité ne cessent de se dégrader. "Tous les Afghans ne peuvent pas revendiquer le statut de réfugié politique, certains le peuvent (lorsque) leur sécurité personnelle est menacée", a déclaré Eric Besson, arguant du fait que d'autres pays, comme la Suède, la Norvège ou les Pays-Bas renvoyaient également des réfugiés afghans dans leur pays. La préfecture du Pas-de-Calais a fait savoir mercredi que les forces de l'ordre avaient procédé au démantèlement d'un campement d'une trentaine de migrants - venus d'Érythrée, du Soudan et des territoires palestiniens - installés sur un quai du port de Calais.


Ces reconduites à la frontière qui n'osent même pas dire leur nom, assorties de conditions ridicules : "être certains que les personnes soient en sécurité quand elles arrivent à Kaboul" alors que chacun sait qu'a kaboul, comme partout en Afghanistan, règne le désordre le plus grand et que la violence est permanente. Non Monsieur Besson, vous faites un bien triste métier !.. Et la France ne sortira pas grandie de telles actions..

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens