Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 14:46














Un vote "historique" selon Martine Aubry.En revanche, François Hollande relativise l'enjeu. Il estime que le vote des militants PS sur les primaires et sur le non-cumul des mandats est une "simple adhésion à des principes".

 

 

200.000 militants sont appelés à voter jeudi 1er octobre, de 17h à 22h, sur la rénovation du Parti socialiste, une consultation inédite.

Mercredi soir, la première secrétaire du PS Martine Aubry a estimé que ce vote était "un vote assez historique". "Ça arrive sans doute une fois dans la vie d'être interrogé sur la façon dont on veut créer un nouveau Parti socialiste, dont on veut révolutionner la façon d'être et les pratiques", a-t-elle souligné lors de la deuxième étape de son "tour de France du projet" de 2012.

"C'est aux militants de choisir" et "on mettra immédiatement la feuille de route de leurs décisions sur la table pour pouvoir changer le statut avant l'été", a-t-elle ajouté. "Rien ne peut se faire si les militants ne sont pas d'accord".

 

"Pas une mobilisation considérable"


En revanche, le prédécesseur de Martine Aubry à la tête du parti, François Hollande, a relativisé l'enjeu. Pour lui, le vote n'est jamais qu'une "simple adhésion à des principes". "Le vote de ce soir apparaît simplement comme une adhésion à des principes, d'où le fait qu'il n'y a pas une mobilisation considérable", a-t-il déclaré jeudi en marge des journées parlementaires PS à Toulouse.

Selon lui, "ce vote est une étape. Ce sera à la Convention de juin 2010 que nous irons au-delà des principes et que nous aurons à nous prononcer sur des modalités essentielles, que ce soit pour des primaires ou le non-cumul". "Rien n'a été fait pour que la participation soit massive : il n'y pas eu de campagne, pas de clarté", selon lui." Dès lors qu'on a onze questions, ce n'est plus un référendum, c'est une consultation pour donner un avis, pas pour trancher les questions".

 

Onze questions


Les militants doivent répondre jeudi soir à onze questions, de l'organisation de primaires ouvertes pour l'élection présidentielle "aux citoyens qui souhaitent le changement en 2012" au non-cumul des mandats. Au menu également : instauration de règles d'éthique, parité totale dans les instances du parti et meilleure représentation des "diversités".

Sur les 200.319 membres du PS invités à voter, la direction reconnaît que seuls 64.000 sont à jour de cotisation, mais les retardataires pourront régulariser leur situation le jour du vote.



Les résultats de la consultation seront connus vendredi "à la mi-journée".


Un vote positif est probable, mais le taux de participation sera un indicateur de réussite de l'initiative lancée par Martine Aubry à La Rochelle. L'enthousiasme manque et peut se traduire par un nombre élevé d'absents.
 
 

Désintérêt


Pour un cadre parisien qui relève que les réunions préliminaires n'ont pas fait recette, "il y a un vrai désintérêt car cela ne vient pas au bon moment".

"A partir du moment où il n'y a pas de conflit, il y a peu de médiatisation et donc peu de participation", fait valoir Jean-Christophe Cambadélis, membre de la direction.

A six mois des régionales, les militants doivent également choisir les têtes de listes socialistes. Les 18 présidents de région sortants devraient être réinvestis. Reste le problème épineux du Languedoc-Roussillon où se présentent deux candidats PS face au bouillant président Georges Frêche, exclu du parti pour dérapages verbaux.

 

Source : Nouvelobs.com  01-10-2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens