Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 18:48











La première secrétaire n'envisage pas d'action en justice contre le livre qui met en cause son élection.

 

Pas de contacts. Au PS, on ne s'appelle pas, semble-t-il. Si Martine Aubry et Ségolène Royal s'opposent sur la légitimité de l'élection de la première secrétaire lors du congrès de Reims l'année dernière, c'est par médias interposés. Elles n'ont pas eu l'occasion de s'expliquer directement depuis la «déclaration solennelle» de la présidente de Poitou-Charentes, mardi. Pourtant, elles auraient des choses à se dire. Un livre, "Holds-uPS, arnaques et trahisons", paru la semaine dernière, a jeté le doute sur l'élection de la maire de Lille à la tête du parti. Mardi, Royal a mis au défi Aubry d'engager une action si les éléments relatés dans l'ouvrage sont faux.

La direction du PS a abandonné l'idée de porter plainte. «On ne souhaite pas faire durer l'affaire», explique-t-on. Une plainte en diffamation serait longue à instruire. Dans l'entourage de Martine Aubry, cinq dirigeants (François Lamy, Jean-Christophe Cambadélis, Claude Bartolone, Christophe Borgel et Christian Paul) ont proposé aux auteurs du livre une confrontation. Une proposition sans suite, même si elle est toujours sur la table. Les partisans d'Aubry assurent pouvoir démentir toutes les accusations du livre.

Combien de temps la bataille interne durera-t-elle ? Mercredi, Jean-Christophe Cambadélis a regretté «la déclaration de guerre faussement ingénue de Ségolène Royal contre Martine Aubry». Elle «abîme la gauche et isole son auteur. Ce combat sans fin, sans raison, hors du temps, hors de propos, n'a aucun sens. Ségolène Royal doit se reprendre» , a-t-il déclaré. Elle veut «exister dans les médias» , se désole François Lamy.

 

Victime d'un parti sclérosé

 

Pour souligner l'isolement de la présidente de Poitou-Charentes, les partisans d'Aubry ont multiplié les communiqués et les démentis. Cette semaine, c'est la réaction du mandataire de Ségolène Royal lors du congrès, Cédric Van Goethen, aujourd'hui proche de Vincent Peillon, que les proches de Martine Aubry ont fait circuler. «Ce livre n'apporte aucun élément nouveau», déclare-t-il dans un communiqué. «Oui, il y a eu le soir de l'élection du 21 novembre une situation intolérable que nous avions dénoncée avec force et vigueur. Toutefois, les résultats ont été examinés, corrigés et rétablis, parfois par la Fédération du Nord, parfois par les instances mises en place nationalement à cet effet.» En clair, c'est du passé.

«Elle est complètement isolée», observe un de ses anciens soutiens. Ségolène Royal conserve néanmoins une forte visibilité médiatique… «Elle ne va pas faire des 20 heures pendant six mois !» rétorque-t-on . Son ami de l'ENA, Michel Sapin, partage le même avis d'impuissance. «Quand on tourne en rond et qu'on ne sait plus sortir de cela, on agit de cette manière-là, je le dis avec une tendresse réelle pour Ségolène Royal, qui est une amie de jeunesse , a-t-il déclaré sur Canal +. (Elle) est de plus en plus seule, elle est dans une stratégie qui est elle-même aussi de plus en plus solitaire.» Finalement, il n'y a que Malek Boutih, lui aussi très isolé au PS, pour affirmer que «l'heure de vérité (est) arrivée pour Martine Aubry».

Ségolène Royal, elle, ne s'inquiète pas. Le site de son association Désirs d'avenir a enregistré mardi un record de connexions : «215 000», raconte-t-on dans l'entourage de la présidente de Poitou-Charentes. «Il y a même eu des connexions depuis la Chine» , s'amuse-t-on.

De son point de vue, l'essentiel est acquis : dans l'inconscient, elle apparaît comme la victime d'un parti décidément trop sclérosé. Elle peut donc se consacrer à sa campagne pour les régionales en Poitou-Charentes ainsi qu'à sa stature nationale et internationale. Fête de la fraternité à Montpellier samedi, déplacement à New York le 25 septembre dans le cadre de la préparation du sommet de Copenhague sur l'environnement, université populaire à Poitiers le 1er octobre… Ségolène Royal aura l'occasion de penser à autre chose qu'à son congrès raté.

 

Source : lefigaro.fr   17-09-2009

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens