Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 17:45






C’est une bien curieuse histoire que celle de la maison Maserati, en particulier à ses débuts.  Vendu à l’industriel Omar Orsi en 1937, une des clauses du contrat stipule que les frères Maserati devraient continuer à travailler pour la compagnie pendant les dix années suivantes. Et le contrat sera respecté !.. Les deux frères ne fonderont leur propre compagnie qu’en 1947 : OSCA.

Orsi comprit assez vite qu’il ne pourrait maintenir la Société Maserati à flot en ne construisant que des voitures de courses. Il entreprit donc de lancer un véhicule de tourisme ce qui n’était pas une mince affaire car il fallait également développer des moteurs.

L’A6 apparaît au Salon de Genève de 1947, dans une carrosserie de Pinin-Farina et avec un moteur  de 1.5 litre développant 65 cv. Les performances sont faibles, le prix de la voiture est élevé : le succès ne sera pas au rendez-vous !..Orsi en tire les leçons ; il faut se remettre au travail.

Une seconde version de l’A6 est présentée au Salon de l’Automobile de Paris en 1951. Cette fois la firme a vu beaucoup plus grand. La voiture est motorisée par un moteur de 2.0 litres de cylindrée qui développe maintenant 100 cv. L’A6G, c’est son nom, est présentée en trois versions : un spider carrossé par Frua, un coupe dû au carrossier Vignale et enfin une berline réalisée par Pinin-Farina. Mais les concurrents, notamment Ferrari, ont été plus rapides que Maserati qui échoue une nouvelle fois : seulement 16 modèles A6G seront vendus !...


Changement de stratégie à nouveau en 1954 : finalement il est décidé d’adapter à la route l’ancien moteur de course Maserati. Un six cylindres en ligne de 2,0 litres qui, lui, fournit une puissance de 150 cv. Le carrossier italien Zagato est choisi pour réaliser un coupé qui prendra des styles assez variés en fonction des goûts des clients. L’A6G-54, c’est le nom du modèle qui ne sera fabriqué que pendant un peu plus de deux ans, sera enfin le succès attendu par la marque : 60 véhicules vendus, ce qui aujourd’hui parait une production on ne peut plus modeste. Mais, plus que la production, la voiture apporte une très grande renommée à la marque. Une renommée qui va lui permettre de se hisser au niveau de ses concurrents.


Les caractéristiques du coupé A6G-54 Zagato :


Moteur en aluminium 6 cylindres en ligne implanté longitudinalement à l’avant ; 1 954 cc de cylindrée ; deux soupapes par cylindre. Alimentation par 3 carburateurs Weber.

Puissance : 160 cv à 6 000 t/mn

Le véhicule est très léger grâce à un châssis tubulaire en acier et une carrosserie en aluminium. : 840 kg. Les performances sont donc relativement élevées et la vitesse maxi atteint 210 km/h.

























 

 

 

 

























Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire le remarquable site (en anglais)
                                                              ultimatecarpage.com
Il présente, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur
la production automobile mondiale

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules tout aussi exceptionnels dans la rubrique "VOITURES DE LEGENDE" de ce blog
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens