Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 11:04










La halle de Montesquieu-Volvestre n'en est pas encore revenue : un son « funk, électro, soul » a fait vibrer jeudi soir, les piliers centenaires. C'était le groupe Le Gotta qui y donnait un concert gratuit dans le cadre de "31 notes d'été", initié par le Conseil Général.

 

Pendant un peu plus d'une heure, cinq musiciens et un chanteur, qui est aussi danseur ont réussi à faire bouger le public. « Les chaises, c'est pour l'hiver ! » a lancé Daniel Antoine le clavier. Et effectivement, les enfants puis les adultes se sont laissé entraîner par la musique et ont très vite investit le devant de la scène.

Il faut dire que Léon Malélé, le chanteur/danseur, tant par la chaleur de sa voix que par sa prestance a su communiquer sa joie de vivre à un public venu nombreux
N'oublions pas de nommer, également les musiciens : Aymeric Soula au saxophone et au chant, Filbonn à la guitare et aux arrangements, Vince à la batterie et Pompom à la basse.

 

Ils ont interprété des textes évoquant alternativement l'amour ou le mal être avec des textes en anglais et en « lingale » (dialecte Zaïrois) mais toujours avec un évident plaisir de se produire. Le public ne s'est pas trompé et a réservé, à ce dynamique et sympathique groupe un chaleureux accueil.

Il a cependant regretté que le groupe ne soit pas revenu sur scène pour un « bis » réclamé.




Source : ladepeche.fr  12-07-2009  Photo DDM

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens