Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 18:07










OU EN SOMMES-NOUS DANS L’ELABORATION DU PLU ?

Nous avons dit ici, à plusieurs reprises, combien le PLU était important surtout pour une commune comme la notre. Nous avons dit également  que Montesquieu-Volvestre avait pris, dans cette affaire, un retard considérable (plusieurs années) par rapport à la grande majorité des communes de France.

Pourquoi ? Nul ne le sait.  Il est clair que les communes comme Montesquieu n’ont pas toutes les compétences pour mener à bien un tel projet. Mais il existe de nombreux Bureaux d’Etudes qui savent très bien faire ce genre d’exercice et dont l’expérience est reconnue et vérifiable : il suffit d’aller interroger les communes pour lesquelles ils ont travaillé !.. Montesquieu-Volvestre a d’ailleurs passé une convention avec un de ces Bureaux d’Etude. Or quelles sont les dernières informations qui nous sont fournies dans le BULLETIN MUNICIPAL (N° 33 page 6)  que nous citons ci-après :

« Compte tenu de l’importance de ce document qui va engager l’avenir de la commune pour une dizaine d’années  (le Projet d’Aménagement et de Développement Durable : PADD, qui constitue la première phase du PLU),  , ainsi que des incertitudes sur l’évolution de l’urbanisme liées à la crise que nous traversons ( ??), la commune a jugé utile de faire appel à l’Agence Technique Départementale, service du Conseil Général qui assure une assistance à maîtrise d’ouvrage en matière de Plan Local d’Urbanisme »

 

Il est évident que si la Municipalité attend qu’il n’y ait plus aucune incertitude sur l’évolution de l’urbanisme à Montesquieu, le PLU n’est pas près de voir le jour !...

Nous tenons à rappeler, une nouvelle fois, que l’ensemble d’une opération PLU ne peut être que le résultat d’un travail COLLECTIF qui doit associer la MAIRIE, Les TECHNICIENS (Bureau d’Etudes) et les HABITANTS. Si l’on rajoute un quatrième interlocuteur on complique encore un peu le problème encore que, à ce jour, les habitants n’ont guère été sollicités pour participer !..

 

Dans l’article que nous avons cité ci-dessus il est dit également :

« La phase d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme se poursuit actuellement. Un registre a été ouvert au public et de nombreuses réunions se sont tenues avec le Bureau d’Etudes chargé de l’élaboration de ce document. »

Peut-être que tout cela est vrai. Peut-être que ces « nombreuses réunions » ont permis de déceler certaines lacunes au sein du Bureau d’Etudes choisi ce qui pourrait expliquer l’appel aux services du Conseil Général ?

Nous tenons tout de même à rappeler que le « fameux regsitre » a été ouvert début juillet 2008, c'est-à-dire il y a plus d’un an. Qu’il s’est refermé en Septembre de la même année et que ceux qui se sont dérangés pour s’exprimer dans ce registre n’ont eu depuis aucun écho !..



QUELLE DOIT ETRE LA MANIERE DE PROCEDER ?

 

 

Nous l’avons déjà dit mais il n’est sans doute pas inutile de le répéter :

 

Il ne s'agit pas de faire un simple toilettage du "Plan d'Occupation des Sols" devenu obsolète au fil des ans, mais de bâtir un PROJET adapté au TERRITOIRE. Un projet qui doit comporter de multiples facettes : protéger et mettre en valeur un cadre de vie de qualité, protéger les paysages, le patrimoine et l'environnement, réhabiliter et revitaliser le coeur de ville, accélerer le développement économique, garder à note cité son aspect rural qui est lié à sa culture et à son histoire, maitriser l'urbanisation mais sans craindre le modernisme, imaginer les besoins en équipements publics pour la décennie à venir.


Un important travail de concertation est à faire, impliquant l'ensemble des acteurs du territoire : la population, les élus, les techniciens (les membres du cabinet conseil choisi par la ville et peut être les services du Conseil Général), et les Associations. Les spécialistes devront tout d'abors définir le cadre, expliquer les règles puis, ensemble nous devrons élaborer un diagnostic et mettre en forme un projet de ville.


Observation de l'existant, réflexions critiques, débats; tout cela doit être organisé sous forme de groupes de travail, thématiques de préférence, afin que tous les secteurs soient examinés :

·         Habitat

·         Environnement et Cadre de Vie

                  ·         Equipements publics

                  ·         Développement économique et touristique

                  ·         Les risques et les nuisances

                  ·         Etc....


Par ailleurs, le Plan Local d'Urbanisme devra intégrer un "PROJET D'AMENAGEMENT et de DEVELOPPEMENT DURABLE"
qui sera, lui aussi, rédigé en commun par les différents acteurs évoqués précédemment.


La Municipalité de MONTESQUIEU-VOLVESTRE devra se donner les moyens, en particulier des moyens d'information, pour que son Plan Local d'Urbanisme soit élaboré dans le cadre d'une dynamique citoyenne.

 

 

 

 

Il nous semble que, à ce jour, ce n’est pas ce shéma, pourtant parfaitement évident, que la Municipalité est en train d’appliquer. A moins qu’il ne se fasse rien du tout ??



Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens